LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Documents arrow Desertec sans l’Algérie rien ne peut se faire
 
Version imprimable Suggérer par mail
29-12-2010
Desertec sans l'Algérie rien ne peut se faire

Après des hésitations et d'intenses négociations, l'Algérie a fini par exprimer son avis favorable à la participation au fameux projet Desertec de production d'énergie solaire dont une partie sera exportée vers le marché européen.

L'annonce a été faite à la mi-décembre par le chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika, lors de sa visite en Allemagne. Le président de la République avait annoncé qu'une commission sera installée pour étudier les conditions de participation de l'Algérie à la réalisation de ce projet. Une décision qui a été applaudie par les industriels allemands et européens, eux qui comptaient beaucoup sur l'implication algérienne.

L'Europe a besoin en effet d'une énergie propre du plus grand Sahara au monde. Cette réalisation devra fournir 15% de l'énergie consommée en Europe en 2025. Le prix à payer est cependant faramineux. Le montant  s'élève à 400 milliards d'euros à dépenser en l'espace de quarante ans.

La contribution de l'Algérie est très attendue, étant donné sa situation financière favorable, et la crise qui a mis à genou les pays européens. Rien n'a été encore décidé, selon le Premier ministre Ahmed Ouyahia, mais l'Algérie s'engage aujourd'hui dans une position de force, qui lui permet de prendre uniquement ce qui l'intéresse.

Les premières exigences sont d'ores et déjà connues, à savoir les productions des équipements sur le sol algérien, la formation des techniciens, le coût et les parts sociales à prendre, ainsi que les profits. D'autres obstacles devraient être aussi surmontés.    

F. B.

 
Suivant >
 
EDITION DU LUNDI 05 MARS 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Dessin du jour









Edition du 05-03-12 – N° 968

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

JSM Béjaïa
Boualem Tiab, un grand président cède sa place
«Je ne suis plus président de la JSM Béjaïa. Je suis fatigué et malade, il est temps pour moi de céder ma place à quelqu'un d'autre.» C'est un Boualem Tiab à la voix de quelqu'un de très fatigué que nous avons eu au téléphone hier matin.

Lire la suite…


NAHD
L’effet Merzekane
Il fallait assurément le retour de l'enfant prodige des années 80 qui connaît mieux que quiconque les moindres recoins de ce valeureux club qui a tant donné au football algérien pour que le NAHD sorte la tête de l'eau. Et avant même le match face à l'USMH devant le vestiaire, il me rappelait en aparté le bon vieux temps.

Lire la suite…


Troisième défaite consécutive de l'USMH en championnat
Les Harrachis en perte de vitesse

Jamais deux sans trois. L'USM El-Harrach a vérifié cet adage à ses dépens en concédant sa troisième défaite de suite en championnat dans le derby banlieusard contre le NA Husseïn-Dey (2-0). Les Harrachis ont fourni samedi leur plus mauvaise prestation dans les derbies de la capitale

Lire la suite…


Ouznadji : «J'avais tant besoin de jouer et surtout marquer»
Bénéficiant de son plus grand temps de jeu depuis le début de la saison, Nouri Ouznadji a été digne de la confiance qu’a placée en lui Meziane Ighil en l'incorporant à la 29' à la place de N'gal, blessé. Auteur de son premier but de la saison, l'ancien attaquant husseindéen a été pour beaucoup dans la victoire de son équipe face au WAT.

Lire la suite…


Regroupement de l'EN des U20
13 joueurs de l'USMA convoqués
Ils sont 13 joueurs de l'USM Alger à avoir été convoqués en sélection nationale des U20 par l'entraîneur de celle-ci, Jean Marc Nobilo, pour participer au stage qui aura lieu au centre technique de la Fédération algérienne de football de Sidi Moussa du 4 au 6 mars 2012.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS