LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Santé arrow Douleur dans la jambe quelle peut être la raison ?
Version imprimable Suggérer par mail
25-04-2011
Femme
Douleur dans la jambe quelle peut être la raison ?

Vous n'avez pas une lésion évidente au mollet, genre bouton ou plaie infectée. Vous n'avez pas laissé traîner cette jambe sur la route d'un autobus ou essayé la voie aérienne pour descendre du 2e étage. Vous ne venez pas de déchirer ce mollet en démarrant un peu sec. En fait, il vous fait mal et vous ne savez pas pourquoi.

Regardez votre jambe : est-elle enflée ou non ?
Si oui, on est souvent dans le cadre des problèmes circulatoires. Mais il est peu probable qu'il s'agisse seulement d'une «mauvaise circulation». Ces difficultés de retour veineux qui provoquent pieds et jambes gonflés ne surviennent pas du jour au lendemain. Elles entraînent une lourdeur plutôt qu'une douleur et touchent généralement les 2 jambes de façon identique, s'améliorent dès que l'on met les membres en l'air.

-Le diagnostic à ne pas rater, à tout âge, c'est la phlébite. Les conséquences peuvent être graves. Toute la jambe est gonflée, mais c'est au mollet que se situe le maximum des douleurs. On peut sentir une corde dure et très sensible : c'est la veine bouchée. Ne la tripotez pas plus. L'examen de choix est le doppler des veines.

-L'autre cause grave, c'est l'extension à la jambe d'une infection du pied. Faut-il être particulièrement négligent avec ses pieds pour que cela puisse arriver ? Oui, sauf dans le cas où la sensibilité du pied est altérée : les diabétiques et les personnes atteintes de maladies neurologiques doivent être très attentifs à leurs petons.

-Si vous avez atteint l'âge de l'arthrose du genou (plus de 45 ans) et que vous aviez depuis quelque temps une gêne à l'arrière du genou, vous avez pu rompre un kyste poplité. C'est une sorte de hernie de l'articulation du genou à l'arrière, qui peut se remplir de liquide (la synovie fabriquée en excès lors de crises d'arthrose). Sa rupture évacue le liquide entre les muscles du mollet.

C'est gênant mais assez bénin : des massages réguliers résorbent le gonflement en 2 à 3 semaines. Le diagnostic est fait également au doppler.

Attention, quand on a une sciatique, les sensations sont perturbées, vous pouvez avoir une impression de gonflement alors qu'un tiers ne verra rien).
Si la jambe n'est pas gonflée,

il peut s'agir : – D'une artérite: insuffisance de l'alimentation en sang artériel, oxygéné, des tissus. Le déclenchement est lié à l'effort : survenue régulière au bout d'un certain temps de marche. Parfois, c'est le soir après s'être allongé, ce qui témoigne d'une artérite plus sévère. Vous avez un âge mûr et un terrain particulier: tabagisme, hypertension, diabète, antécédents familiaux, excès de cholestérol. Votre pied est froid presque en permanence. Un médecin y trouvera des pouls absents ou faibles.

La cause la plus fréquente et la plus pénible de douleur au mollet est la sciatique. La forme la plus connue de sciatique prend tout le membre inférieur, mais elle peut ne concerner qu'une partie de ce trajet. Souvent vous vous apercevrez qu'elle s'étend au-delà du mollet, mais la douleur principale efface le reste. Nous y reviendrons.
Une nouvelle analyse de sang pour dépister les risques d'accouchement prématuré

Une équipe de chercheurs américains a développé un nouveau type d'analyse de sang pour les femmes présentant des risques d'accouchement prématuré, une découverte qui pourrait améliorer la santé des nourrissons.

Les naissances avant terme sont responsables de 75% de la mortalité infantile et des complications médicales chez les nourrissons. Les chercheurs espèrent donc que leur nouvel outil aura un impact important sur les bilans de santé des femmes enceintes.

Le plus tôt est le mieux pour la détection des risques de naissance prématurée, car cela permet aux médecins d'intervenir plus rapidement pour prolonger la grossesse, si nécessaire.

Cette simple analyse de sang serait la première à permettre de dépister trois protéines découvertes récemment et six protéines connues depuis plus longtemps. 

Les femmes qui présentent un risque plus élevé de grossesse prématurée ont des taux plus élevés de ces protéines dans le sang que les femmes dont la grossesse est saine, d'après les chercheurs, qui ont découvert que plus de 80% des naissances avant terme pouvaient être dépistées à l'avance à l'aide d'une analyse sanguine effectuée lors du deuxième trimestre.

Les recherches doivent se poursuivre avant que ce test de dépistage ne soit proposé aux femmes par leurs médecins, mais les chercheurs se disent «optimistes». Ils espèrent que le test sera disponible à l'essai vers la fin de l'année et largement répandu d'ici à 2012.

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU MARDI 8 AVRIL 2014

Bagarre au Parlement turc

L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts
Le but de la qualification au mondial

 
Face book  
 

Dessin du jour

But de Belail
Une tempête de sable affole Barcelone
Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient
Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS – LE TEMPS