LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Régions arrow «Toute la ville est à revoir»
Version imprimable Suggérer par mail
17-09-2011

Développement durable

«Toute la ville est à revoir»

 Abdelkader Khellil, délégué au développement local, auprès du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, a réuni les cadres de la wilaya de Constantine, directeurs d'exécutifs, élus et représentants de la société civile, pour évaluer les programmes de développement de la wilaya en les appelant à élaborer un plan de développement local qui se projette dans l'avenir et qui adhère au plan  national directeur de développement et d'aménagement du territoire et d'urbanisme. 

Ces plans de développement locaux sont  basés sur des données crédibles, des statistiques fiables, mais aussi des besoins réels de la population. Le rôle que l'universitaire doit jouer dans les opérations des statistiques et de planifications visant à planifier la ville dans toutes ses dimensions

a été longuement débattu. M. Khellil a affirmé que «la bonne gouvernance en matière de développement local est aussi et surtout une bonne écoute des concernés directement par les projets à réaliser. Mieux encore, il faut les faire participer aux projets en question et ce, depuis la conception jusqu'à la réalisation».

«Toute la ville est à revoir dans un aspect global de développement», a-t-il ajouté. La gouvernance locale  renferme trois éléments essentiels, à savoir la participation citoyenne, la démocratie de proximité et le partenariat entre acteurs.

«Il importe d'élaborer un diagnostic au niveau des forces et faiblesses du territoire assorti d'une évaluation sur ses besoins et l'identification des poches de pauvreté et de précarité de vie», a-t-il exposé. L'approche sectorielle très prononcée en matière de développement local, relevant beaucoup plus du niveau central, demeure un handicap majeur dans l'accomplissement sans retards des différents projets de développement engagés dans la wilaya de Constantine.

A cet effet, et durant les débats, des élus ont évoqué les contraintes liées à la centralisation des décisions, assurant que plusieurs projets de développement sont retardés. D'autres ont appelé à plus de liberté d'initiative pour les instances locales dans la gestion des projets de développement.

I. T.
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU SAMEDI 26 JUILLET 2014

Les premières images sur les lieux du crash de l’avion d’Air Algérie

  Smaïl Bouabdellah, journaliste de BeINsport, fête la victoire de l’Algérie
L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts

 
Face book  
 

Dessin du jour

But de Belail
Une tempête de sable affole Barcelone
Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient
Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS – LE TEMPS