180



 


Version imprimable

Suggérer par mail
19-10-2011
Point Net
La banderole

Une banderole qui s'étale sur toute une tribune du plus grand stade d'Algérie. Elle nous indique le chemin à suivre vers deux quartiers mythiques de la capitale, La casbah et Soustara, décrits comme d'immenses maisons clauses à ciel ouvert. 

Apprécions d'abord le fait que le réalisateur de l'ENTV, qui retransmettait le match en direct n'a pas jugé utile d'y arrêter une caméra.

Pas d'image, pas de commentaire, mais personne n'attendait mieux. La télévision «publique» nous y a habitués depuis longtemps : des coupures de son pour ne pas entendre les noms d'oiseaux qui fusent dans l'arène et qui sont les refrains les plus partagés par nos «galeries». 

Des travellings sur les paysages des environs qu'on aimerait découvrir dans d'autres circonstances, précisément pas lorsque de violents affrontements éclatent dans les gradins. Des zooms interminables sur les espaces triés sur le volet où il ne se passe rien au moment où il…

se passe quelque chose ! Des commentateurs incapables de dire qu'il y a penalty quand il y a penalty parce qu'il est en faveur du club qui joue en déplacement. Des joueurs agressant l'arbitre ou un adversaire, miraculeusement ignorés par les ralenti…

Quand on n'a pas le courage professionnel et le courage tout court de montrer et de faire entendre tout ça, il est difficile d'aller «plus» loin en arrêtant une caméra sur l'innommable banderole qui a «orné» un pan du stade olympique samedi dernier.

Nous avons appris depuis longtemps à nous accommoder de la gestion par le silence et la «pudeur», complices de la violence, désormais seconde nature de nos stades de foot. Apprécions ensuite la réaction, ou plutôt la non-réaction de M. Kerbadj, président de la Ligue nationale du football professionnel, es -qualité premier responsable des compétitions : «J'étais à l'étranger… Je n'ai pas vu le match.

Je n'ai pas connaissance de cette histoire !» On pourrait bien évidemment comprendre que M. Kerbadj attende d'avoir «connaissance de cette histoire» pour agir. Mais pas pour… réagir. Et à la question de savoir si les délégués de match étaient instruits pour ce genre «d'histoires», M. Kerbadj ne croyait pas si bien dire dans sa réponse :

«Si. D'ailleurs à Constantine, l'arbitre a exigé et obtenu de détacher des banderoles du même genre sous peine de ne pas faire jouer le match.» Des banderoles pas vraiment du «même genre», puisqu'elles s'en prenaient seulement à M. Raouraoua, président de la FAF et à M… Kerbadj, président de la Ligue !


Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 


< Précédent
 
Suivant >
 

EDITION DU DIMANCHE 22 JANVIER 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

On a saccagé l’hôpital

Cela s'est passé au quartier la Rocade à Tébessa. Des contrebandiers roulant en voiture, une patrouille des services de sécurité qui essaie de les interpeller, une course-poursuite et un véhicule qui se renverse.

Lire la suite…









Edition du 22-01-12 – N° 931

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Mesbah entame son aventure avec le Milan AC :
«Entrer à Milanello est impressionnant»
Le latéral gauche de l'EN, Djamel Mesbah, a entamé vendredi son aventure avec le Milan AC après avoir signé la veille un contrat avec ce grand club italien jusqu'en 2016 pour 550 000 euros et des bonus.

Lire la suite…


Equipe nationale
Halilhodzic : «Content pour Mesbah»
Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic se réjouit du transfert de Djamel Mesbah au Milan AC, champion d'Italie en titre. «Je suis content pour Mesbah. Son transfert au Milan AC est une récompense pour lui et pour l'équipe.»

Lire la suite…


Handball-Finale du championnat d'Afrique (Messieurs)
Les Verts méritaient mieux
Une nouvelle fois la sélection tunisienne de handball (messieurs) s'adjuge son neuvième et second trophée consécutif, les camarades de Hmam ont été sacrée champions d'Afrique lors de cette  20e édition du championnat d'Afrique qui s'est tenu au Maroc du 11 au 20 janvier courant, en battant son homologue algérienne par 23-20, (mi-temps : 12-6), en finale du tournoi masculin disputée vendredi soir à Rabat.

Lire la suite…


Temps de jeu
Yekhlef et Laïfaoui les plus utilisés
Au démarrage de la saison, l'USM Alger présentait un effectif de 24 joueurs dont deux espoirs que sont Sahnoun et Benaldjia qui n'entrent pas dans le nombre autorisé par la Ligue de football professionnel. Juste avant de quitter ce club, Hervé Renard avait appelé dans l'effectif seniors un junior (il est né en 1993) en la personne de Zineddine Ferhat. Mais Renard ne l'a jamais fait jouer dans un match officiel.

Lire la suite…


Une minute de silence à la mémoire du regretté Kezzal
Une minute de silence sera observée à la mémoire de l'ex-président de la FAF, Omar Kezzal, décédé le 8 janvier à l'âge de 76 ans, et ce, avant le début des matches du championnat de Ligue 1 et Ligue 2. Grand dirigeant sportif, le défunt a été président de la Fédération algérienne de football à trois reprises ; de septembre 1982 à avril 1984, de juillet 1989 à novembre 1992 et du 13 avril 2000 au 23 août 2001.

Lire la suite…

 

Cours des devises

Evolution des marchés

Conférence de presse de Ahmed Ouyahia, l’intégrale




Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira




Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme




   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades







 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS