LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Evénements arrow On prend le métro ?
 
Version imprimable Suggérer par mail
01-11-2011
Point Net
On prend le métro ?

Le métro. Ah, le métro, il marche ! De la Grande-Poste jusqu'à Bachdjarah. Vous vous rendez compte ? Il y a trente ans, quand le «projet» était lancé, Bachdjarah n'existait pas. Juste un lieu dit, un peu surgi du néant grâce à une cité-dortoir. Puis, Bachdjarah s'est fait connaître par un… court de tennis.

Quelqu'un, quelque part a dû avoir une de ces idées un peu saugrenue mais tout de même généreuse dans l'intention, de «démontrer» que le tennis, sport de nantis par excellence, pouvait se pratiquer dans la proximité des pauvres. Seulement dans la proximité, parce que la balle jaune a continué à être l'apanage des enfants de papa.

A Bachdjarah, un peu plus qu'ailleurs dans le monde. Puis le tennis a périclité, si tant est qu'il ait fleuri un jour. Les cours sont tombés dans l'oubli. Trois décennies plus tard, la «nature» a repris ses droits.

Les bidonvilles ont prospéré, les constructions illicites sont devenues licites, la cité s'est lézardée et la population a fait boum.

Depuis quelques années, maintenant, c'est le marché de Bachdjarah qui fait la célébrité du coin. Le marché du pauvre, paraît-il, mais tout le monde est pauvre en dehors des riches.

Et ça fait beaucoup de monde pour un marché. Avant le métro, les pauvres qui n'habitent à Bachdjarah ne peuvent pas faire le marché à Bachdjarah.

C'est vrai qu'il y a les nouveaux pauvres qui ont encore leur voiture, mais ils ne sont pas nombreux. Ceux qui ont encore leur voiture, pas les nouveaux pauvres. Au marché de Bachdjarah, il paraît qu'on vend les fruits et les légumes à des prix imbattables. Les mauvaises langues disent que les marchands trichent sur le poids et qu'ils ont des pesettes traficotées, mais les mauvaises langues sont… mauvaises.

D'ailleurs, les mauvaises langues n'arrêtent pas de dire depuis trente ans qu'il n'y aura jamais de métro à Alger, encore moins à Bachdjarah. Voilà, le métro roule depuis hier matin et il commence à Bachdjarah. Au fait, il ne commence pas à la Grande-Poste ? Mais il n'y a pas de monde à la Grande-Poste.

Il paraît qu'il n'y a que ceux qui n'ont pas où aller qui rodent là-bas. Ceux qui sont fatigués de marcher et n'ont pas de qui s'attabler dans un café, ceux qui ne connaissent d'Alger que cet endroit, ceux qui y donnent leur rendez-vous par commodité géographique et ceux qui vont aux Chèques postaux.

Y-a-il des pauvres à la Grande-Poste ? On ne sait pas, il y a pas de monde. On le saura dans quelques jours, quand on pourra dire, sans que ça ne fasse bizarre : «On prend le métro ?»

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir       

 

 
Suivant >
 
EDITION DU MERCREDI 02 NOVEMBRE 2011 

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

On prend le métro ?

Le métro. Ah, le métro, il marche ! De la Grande-Poste jusqu'à Bachdjarah. Vous vous rendez compte ? Il y a trente ans, quand le «projet» était lancé, Bachdjarah n'existait pas. Juste un lieu dit, un peu surgi du néant grâce à une cité-dortoir. Puis, Bachdjarah s'est fait connaître par un… court de tennis.

Lire la suite…









Edition du 02-11-11 – N° 866

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Mohamed Henkouche (entraîneur du MCO) :
«Récolter le maximum de points avant le mercato d'hiver»
Revenu au MC Oran en pompier, Mohamed Henkouche espère engranger le maximum de points, notamment à domicile, en attendant de renforcer l'équipe lors du prochain mercato d'hiver. Henkouche appelle, d'autre part, à la mobilisation générale et surtout à l'union sacrée pour faire sortir le club de la crise.

Lire la suite…


Aït Djoudi : «Halilhodzic est un grand entraîneur et on travaille ensemble sans calculs»
L'entraîneur de la sélection olympique, Azeddine Aït Djoudi, tient à préciser que l'implication du sélectionneur national Vahid Halilhodzic dans la préparation du tournoi de l'Unaf à Tanger s'est faite le plus normalement du monde et avec son consentement. «Halilhodzic est un grand entraîneur et on travaille ensemble sans calculs.

Lire la suite…


Eventuel futur adversaire des Verts
Le Serbe Milutin Sredojevic à la tête du Rwanda 
L'entraîneur serbe Milutin Sredojevic, alias «Micho» quitte El Hilal d'Omdurman du Soudan pour prendre la tête des Amavubi du Rwanda en remplacement du Ghanéen Sellas Tetteh.

Lire la suite…


Arbitrage
Benouza pour CRB-ESS et Houasnia pour WAT-MCS
La commission fédérale d'arbitrage de la FAF a désigné l'arbitre international Mohamed Benouza pour diriger le choc de la huitième journée du championnat national de Ligue 1.

Lire la suite…


Lyon veut Boudebouz
L'O Lyon souhaite acquérir Ryad Boudebouz cet hiver, selon l'Est Républicain. Suivi de près par l'Olympique de Marseille, Liverpool ou encore la Fiorentina, Boudebouz a de fortes chances d'atterrir à Lyon lors du prochain mercato.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Edwy Plenel accule Eric Zemmour et l’amène à louer les « bienfaits » du colonialisme

Images de la cérémonie avant l’inhumation de Kadhafi, de son fils Mouaatassem et de Abou Bakr Younes

PUBLICITE

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivantsTel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS