LE JOURNAL
 
Version imprimable Suggérer par mail
02-01-2012
Ils comptent récupérer leurs biens en Algérie
Des colons français introduisent 90 nouvelles requêtes   

Plus de 90 requêtes ont été introduites par les anciens colons et les pieds-noirs auprès des tribunaux nationaux pour récupérer leurs biens sur le territoire national. Selon des sources confidentielles, plus de 90 nouveaux fichiers ont été déposés au niveau des instances juridiques à Alger et à l'est du pays. Malgré les mesures juridiques prises par le ministère des Finances concernant l'immobilier faisant l'objet de poursuites judiciaires par les anciens colons ayant quitté le pays après l'indépendance, le dossier des «biens des Français en Algérie» a vu une augmentation en nombre d'affaires introduites en 2011.

Le nombre de nouveaux dossiers a atteint, selon les mêmes sources, plus de 90 dossiers qui sont venus s'ajouter aux 800 existants déposés au cours des cinq dernières années. Les autorités judiciaires ont traité de manière définitive un nombre restreint  d'entre eux.

Il a été signalé, par ailleurs, qu'un nombre considérable de petits-enfants et d’enfants de Français ayant  quitté l'Algérie après l'indépendance sont venus visiter les terres agricoles et les biens immobiliers de leurs parents et grands-parents. Ces derniers se sont même dotés d'actes de propriété datant de l'ère coloniale. Soutenus par des associations et syndicats français, ils ont même entamé leurs recherches et enquêtes auprès des agriculteurs actuels, tout en opérant des actions juridiques pour reprendre ces terres.

Le nombre de demandes a, par ailleurs, augmenté selon les mêmes sources, particulièrement après le rejet exprimé par l'Organisation des Nations unies d'examiner leurs requêtes en 2009. Cette opération s'inscrit dans le cadre de l'application des mesures de la loi de finances 2010.  

L'Algérie a enregistré 17 662 biens immobiliers inscrits toujours au nom de  Français à travers le territoire national. L'Etat algérien a programmé d'en finir avec cette opération à l’horizon 2014. Il y a lieu de noter que la direction des biens nationaux du ministère des Finances a donné instruction de ne pas traiter avec les étrangers, particulièrement concernant la remise de documents d'archives relatifs à leurs biens.
Samira A.
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU SAMEDI 14 JANVIER 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

Yennayer de son temps

Sans doute parce que c'est la fête la plus solidement liée au patrimoine historique de notre pays, Yennayer est encore célébrée dans une énigmatique discrétion. On pourrait comprendre que la fête soit tellement ancrée dans notre passé qu’elle devient naturelle, mais ce n'est pas si évident que ça.

Lire la suite…









Edition du 14-01-12 – N° 924

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Mouaouiya Meklouche :
«Gagner à Batna pour se décomplexer»
Le jeune attaquant de l'USM Alger, Mouaouya Meklouche, affirme que son équipe se déplacera à Batna à l'occasion de la première journée de la phase retour du championnat avec l'ambition de gagner pour se débarrasser du complexe dont souffre son équipe hors de ses bases.

Lire la suite…


Ollé-Nicolle insiste sur l'efficacité devant les buts
L'entraîneur de l'USM Alger, Didier Ollé-Nicolle, a réservé la séance de jeudi après-midi au travail offensif. Le driver des Rouge et Noir insiste beaucoup sur l'efficacité devant les buts lors de ce stage en terre tunisienne.

Lire la suite…


L'émigré Oudira 1re recrue
A la recherche d'un bon attaquant pour pallier le très probable départ de Ramzy Bourekba, l'entraîneur du CRB aurait déjà trouvé chaussure à son pied.

Lire la suite…


Kerbadj : «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ne compte nullement revenir sur sa décision de programmer les derbys de la capitale au stade du 5-Juillet dont la pelouse est en piteux état. «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé et tant que le terrain est jugé praticable par les arbitres», a affirmé hier Mahfoud Kerbadj sur les ondes de la Radio nationale.

Lire la suite…


Il a rendu visite jeudi aux Usmistes
Amine Dahar : «On m'a fait détester le football au NAHD»
L'ancien défenseur de l'USMA, Amine Dahar, a rendu visite à ses ex, jeudi après-midi, au complexe d'El-Mouradi. Amine a accompagné son père et son frère Merouane qui effectue des essais à l'USMA. L'ex-international espoir a arrêté sa carrière sportive après la mésaventure vécue au NAHD, en 2008.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Un procureur polonais tente de se suicider devant la presse

  Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira
Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme
   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades
 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS