LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Sports arrow L’effet Merzekane
 
Version imprimable Suggérer par mail
04-03-2012
NAHD
L’effet Merzekane


Il fallait assurément le retour de l'enfant prodige des années 80 qui connaît mieux que quiconque les moindres recoins de ce valeureux club qui a tant donné au football algérien pour que le NAHD sorte la tête de l'eau. Et avant même le match face à l'USMH devant le vestiaire, il me rappelait en aparté le bon vieux temps.

«Quand le NAHD et le RCK ont cessé de fonctionner normalement l'équipe nationale a été obligée d'importer 90% de ses joueurs de l'étranger. Souviens-toi qu'à un certain moment on était 9 joueurs du NAHD en équipe nationale.» Cette apostrophe était très significative surtout quand elle vient de la bouche d'un Merzekane qui connaît bien à la fois le club husseindéen et le football algérien dans son ensemble. Et sa carrière d'entraîneur,

il ne l'a certainement pas entamée avec un parachute puisque, comme il tient à nous le préciser : «Je me suis forgé à travers une dizaine d'années passées dans des petits clubs à l'est du pays et de ce fait je suis très à l'aise pour en parler.» Faisant par là allusion à toutes les dérives en matière d'encadrement technique et de gestion des clubs dont le NAHD a justement énormément souffert : «Comment un club formateur comme celui-là,

qui représente la plus grande commune de la capitale, n'a pas un stade digne de ce nom ,alors qu'il en existe dans cette circonscription comme celui du Caroubier qui ne demande qu'à être restauré et il ferait le bonheur de notre club.

Au lieu d'un stade à Baraki de 40 000, on ferait mieux de construire des tribunes au Caroubier à l'ex-complexe sportif de la DNC puisque le terrain est déjà prêt. Cela nous permettrait d'avoir les moyens pédagogiques pour faire de la vraie performance au lieu d'errer à droite et à gauche comme on est en train de le faire actuellement.»

Un discours passionné mais hélas simultané avec celui de l'urgence qui consiste à sauver le NAHD d’une nouvelle chute en Ligue 2 . «Quand je suis arrivé, j'ai trouvé les joueurs physiquement très loin du compte et même d'un point de vue de l'organisation de jeu où ils avaient tout faux.

Moi, je dis qu'aujourd'hui il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ce football», nous a confié le coach du NAHD qui s'attelle surtout à recoller les morceaux et d'aucuns s'accordent à dire qu'il le fait merveilleusement bien.

Surtout après le derby de samedi face à l'USM Harrach où tout le monde lui a rendu hommage pour avoir redonné âme et efficacité à l'équipe des Sang et Or.

Et il n'y a pas de secret car la recette miracle de Merzekane est d'avoir méticuleusement tout remis à sa place avec ce don de transmettre le message à ses joueurs et de les convaincre sans peine. En tout état de cause, l'effet Merzekane est bel et bien établi à Hussein Dey.


R. B.
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU MARDI 06 MARS 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Dessin du jour









Edition du 06-03-12 – N° 969

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

JSM Béjaïa
Boualem Tiab, un grand président cède sa place
«Je ne suis plus président de la JSM Béjaïa. Je suis fatigué et malade, il est temps pour moi de céder ma place à quelqu'un d'autre.» C'est un Boualem Tiab à la voix de quelqu'un de très fatigué que nous avons eu au téléphone hier matin.

Lire la suite…


NAHD
L’effet Merzekane
Il fallait assurément le retour de l'enfant prodige des années 80 qui connaît mieux que quiconque les moindres recoins de ce valeureux club qui a tant donné au football algérien pour que le NAHD sorte la tête de l'eau. Et avant même le match face à l'USMH devant le vestiaire, il me rappelait en aparté le bon vieux temps.

Lire la suite…


Troisième défaite consécutive de l'USMH en championnat
Les Harrachis en perte de vitesse

Jamais deux sans trois. L'USM El-Harrach a vérifié cet adage à ses dépens en concédant sa troisième défaite de suite en championnat dans le derby banlieusard contre le NA Husseïn-Dey (2-0). Les Harrachis ont fourni samedi leur plus mauvaise prestation dans les derbies de la capitale

Lire la suite…


Ouznadji : «J'avais tant besoin de jouer et surtout marquer»
Bénéficiant de son plus grand temps de jeu depuis le début de la saison, Nouri Ouznadji a été digne de la confiance qu’a placée en lui Meziane Ighil en l'incorporant à la 29' à la place de N'gal, blessé. Auteur de son premier but de la saison, l'ancien attaquant husseindéen a été pour beaucoup dans la victoire de son équipe face au WAT.

Lire la suite…


Regroupement de l'EN des U20
13 joueurs de l'USMA convoqués
Ils sont 13 joueurs de l'USM Alger à avoir été convoqués en sélection nationale des U20 par l'entraîneur de celle-ci, Jean Marc Nobilo, pour participer au stage qui aura lieu au centre technique de la Fédération algérienne de football de Sidi Moussa du 4 au 6 mars 2012.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS