23
Thu, Mar
1 New Articles

Régions
Typography

La ministre déléguée chargée de l'Artisanat auprès du ministre de l'Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Aïcha Tagabou, a annoncé, avant-hier, à Khenchela la réalisation d'un "grand" projet pour la préservation du célèbre tapis de Babar à travers la formation de jeunes artisanes.

Ce projet sera exécuté avec le concours de plusieurs ministères dont ceux de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale et de l'Intérieur et des Collectivités locales, en plus de celui du département de l'Artisanat, a indiqué la ministre déléguée en marge de sa visite de travail à Khenchela.
Le projet associera également l'Union européenne et inclura des stages de formation intensive pour les jeunes artisanes dans la commune de Babar pour préserver ce tapis, améliorer sa commercialisation et l'exporter, a ajouté Mme Tagabou qui a appelé à la création de coopératives dans les divers métiers artisanaux y compris celui de la tapisserie.
Dans la ville, la ministre déléguée a inauguré un centre d'exposition et de vente de produits artisanaux et une maison de l'artisanat comprenant un total de 54 locaux de commerce pour les artisans locaux dans le cadre de la stratégie nationale d'encouragement de la production nationale et de préservation du patrimoine culturel. Ces locaux seront distribués aux artisans pour écouler leurs articles, a affirmé Mme Tagabou qui a souligné que les deux structures comptent des ateliers de production et de vente et de formation pour améliorer la qualité des produits. Auparavant, la ministre déléguée s'était rendue à l'unité de tapisserie de la commune de Babar et a visité une exposition de tapis et produits traditionnels. Elle s'est entretenue également avec les artisans au sujet de leurs préoccupations et leurs aspirations dans la promotion des produits artisanaux de la région.

R. R.