23
Thu, Mar
1 New Articles

Régions
Typography

Un accord entre l'ONG écologique «R20 Med» et l'Entreprise de gestion des centres d'enfouissement technique (Epic CET) d'Oran a été conclu pour l'aménagement d'une plate-forme d'une superficie d'un hectare au niveau du CET de Hassi Bounif, à l'est de la wilaya, pour développer la production du compost issu de déchets organiques, selon les responsables de l'EPIC.

C'est la première étape qui prépare un éventuel passage à un stade de production industrielle de compost écologique, issu de déchets organiques récupérés principalement du marché de gros des fruits et légumes d'El Kerma, a précisé Dalila Chellel, la directrice de l'Epic CET. Le «R20 Med» avait lancé une petite unité pilote de production de ce compost écologique, en février 2016, avec une capacité de production maximale limitée à quelque 10 tonnes tous les 8 jours, utilisé jusque-là à des fins expérimentales, dans une pépinière limitrophes du CET de Hassi Bounif notamment. Le passage au stade industriel, avec la mise en place d'une grande unité de production, est tributaire de plusieurs conditions, a souligné la directrice de l'Epic CET, ajoutant que la qualité du compost doit être testée et certifiée dans un premier lieu. La qualité du fertilisant a été confirmée par deux laboratoires de recherche relevant des universités de Mostaganem et de Chlef, assure la chargée du projet compostage au niveau du «R20», précisant qu'un accord avec la chambre d'agriculture de la wilaya a été, par ailleurs, conclu pour son expérimentation dans une exploitation agricole dans un proche avenir. Il va falloir, ensuite, étudier le potentiel économique de ce fertilisant, en élaborant une étude socioéconomique, qui se penche notamment sur la rentabilité du projet de la mise en place d'une grande unité de production, explique Mme Chellel. «L'Epic ne peut pas lancer une production, qui nécessite l'engagement de fonds financiers, sans avoir un minimum de garanties sur sa commercialisation», a-t-elle souligné. Ainsi, le dégagement de cette plate-forme au niveau CET de Hassi Bounif, qui nécessite peu de moyens, permettra de croître la production, en attendant d'étudier le marché et savoir s'il est demandeur de ce nouveau produit, en perspective de lancer une grande unité de production.