06-02-2011

Bien-être

Se chauffer sans les risques

Les intoxications au monoxyde de carbone (CO) sont souvent imputables à un appareil de chauffage défectueux ou à une ventilation défaillante. C'est donc l'occasion ou jamais de revenir sur la prévention de ces accidents… comme d'ailleurs les incendies !

Rappelons que le monoxyde de carbone (CO) est un gaz à la fois incolore, inodore et… mortel. Les intoxications sont généralement le fait d'un défaut dans l'installation de chauffage ou de production d'eau chaude. Et cela quel que soit le combustible utilisé : gaz, fuel, bois ou charbon.

Vous avez une cheminée ou un poêle ? Faites ramoner le conduit une fois par an avant les premiers feux.
Si vous disposez d'une chaudière, faites-la entretenir au moins une fois par an (selon les prescriptions de votre contrat d'entretien), par un professionnel qualifié. Il veillera sur son bon fonctionnement.

Enfin quel que soit votre moyen de chauffage, n'utilisez jamais en continu les appareils électriques d'appoint. Ils ne doivent fonctionner que par intermittences. Et le meilleur moyen d'éviter les intoxications reste d'aérer quotidiennement, même par temps froid, et de ne jamais obstruer les grilles d'aération.