20-02-2011
Beauté
Sticks à lèvres, ce qu'ils doivent contenir

L'hiver, nos lèvres sont en première ligne face au froid. Pour contrer la sécheresse et les gerçures, vite on applique une couche de baume protecteur.

Ce qu'il doit contenir
Des cires
D'origine synthétique (cire microcristalline, petrolatum ou paraffine) ou végétale (cires de candelilla, de carnauba ou d'abeille), elles donnent au stick sa texture solide et fondante tout en assurant qu'il ne fonde pas, même par temps chaud.
Des lipides
Qu'ils soient d'origine pétrochimique ou végétale (huiles de jojoba, argan, calendula, tournesol, noix de macadamia…), ils permettent à la peau de se restructurer en reconstituant le ciment intercellulaire. En plus, les huiles végétales apportent des acides gras, des vitamines, telle que la vitamine E, et possèdent également des vertus anti-inflammatoires.
Des isolants
Qu'il s'agisse de glycérine ou de beurre de karité, ils forment un film protecteur qui préserve les lèvres de la déshydratation.

Des vitamines
Comme la E (ou tocophérol) et la C antioxydantes, qui empêchent à la fois les formules riches en huiles végétales de «rancir» et préservent aussi les lèvres du vieillissement et des dommages liés aux rayons UV.

Et aussi…
Des agents apaisants ou cicatrisants, tels que le bisabolol, la centella asiatica ou l'aloe vera.
Ce qu'il faut surveiller

La paraffine
En formant un film quasi imperméable à l'air, elle soulage instantanément. Mais à terme, les lèvres ne respirent plus naturellement, s'assèchent et tiraillent de plus en plus.

La lanoline
Efficace contre les gerçures, elle peut provoquer des eczémas de contact.

Les huiles essentielles
Elles peuvent dessécher et parfois même être allergisantes.
Ce qu'on en attend

De nourrir intensément les lèvres quelques heures et de leur rendre leur souplesse.
De réparer les lèvres abîmées ou desséchées.
De préserver nos lèvres du vieillissement. En incorporant des actifs anti-âge (vitamines et autres antioxydants).
De ne pas laisser les lèvres blanches !
De durer longtemps sans casser, qu'il fasse très chaud ou très froid. Cela dépend de l'équilibre entre les cires et les matières grasses dans la formule

L'avis du dermato
Sans glandes sébacées ni système de régulation thermique, les lèvres peuvent vite se gercer, voire se crevasser s'il fait froid.
Si on a les lèvres sensibles, on choisit plutôt une formule avec peu d'ingrédients et la plus grasse possible.