03-04-2011

Station de bus «Saïd Hamdine»

Le calvaire au quotidien

Faire respirer la station de  bus de  Saïd Hamdine qui connaît une forte saturation, surtout lors des heures de pointe, reste le souhait de ses usagers. Et pour faire face à ce désagrément, un projet de transfert de la station en question vers le lieu dit   «Ferme Yakour» mettra fin au calvaire de ces citoyens.

Anarchie, exigüité des lieux, manque de transport sont les problèmes dont se plaignent les usagers de la station de bus de Saïd Hamdine. Ceux-ci ne savent plus à quel saint se vouer. En effet, la circulation est intense sur les lieux et les bus sont garés l'un derrière l'autre dans cet espace exigu. A certains moments, les bus bloquent complètement la circulation. «ça devient insupportable», 

a déclaré un citoyen rencontré sur les lieux avant  d'ajouter que la situation s'est aggravée ces derniers temps. Les usagers et les transporteurs souffrent de plus en plus surtout depuis l'aménagement d'un espace pour le transport universitaire juste à côté de cette station. Cet arrêt réservé pour les étudiants a compliqué la situation, dira un autre  habitant de Cherchell qui travaille à Birkhadem. Les bus desservant la ligne Alger-Cherchell sont souvent surchargés.

«C'est inconcevable, les bus ne s'arrêtent plus aux heures de pointe à cet arrêt», souligne un citoyen. La situation est similaire sur  les lignes reliant Alger-Cheraga et Alger-Tipaza. A cause de l'encombrement,  parfois les bus ne s'arrêtent même pas.

«Des mesures pour régler ce problème s'imposent», réclament les usagers de cette station. Ces réclamations ont apparemment déjà trouvé une oreille attentive auprès des autorités locales. Celles-ci, et afin de remédier aussi bien que possible à cette situation, travaillent sur un projet portant sur le transfert de la station Saïd Hamdine vers le lieu dit  «Ferme Yakour», a-t-on appris d'une source proche de l'APC de Bir Mourad Rais. Celle-ci sera aménagée et dotée de nouveaux équipements qui vont répondre aux besoins des usagers.

K. A.