10-06-2011

Nutrition

Le curcuma, saveur, couleur et… santé

Originaire d’Asie, cette racine de la famille des zingibéracées, cousine du… gingembre et à la belle couleur jaune orangé porte également le nom de safran des Indes. Utilisé dans de nombreux plats, essentiellement sous forme de poudre, le curcuma a d’innombrables vertus pour la santé.

Avec le gingembre, la noix de muscade, la coriandre, la cannelle et le piment de Cayenne, le curcuma fait partie des ingrédients essentiels à un bon curry. Sa poudre d’un orange éclatant peut également colorer et épicer avec bonheur de nombreux plats. Dans le riz, les sauces, pour accompagner viandes et légumes cuisinés, saupoudrez en fonction de vos papilles – et des recettes – cette poudre dorée. Vous ferez des merveilles.

Petit tour d’horizon des bénéfices de cette épice du soleil
Le curcuma exerce une action de détoxifiant hépatique. C’est-à-dire qu’il facilite la sécrétion et l’évacuation de la bile. Sa consommation facilite la digestion, notamment celle des graisses. «Il ne faut pas hésiter à en mettre dans un plat de fêtes ou à en consommer le lendemain d’un repas très copieux. Vous lutterez ainsi contre l’indigestion», conseillent les nutritionnistes.

Un formidable antioxydant !
En effet, cette épice racine neutralise les radicaux libres. En d’autres termes, elle agit comme une sorte d’«antirouille cellulaire. Le curcuma évite ainsi à la cellule de vieillir prématurément. Le curcuma est aussi reconnu pour son effet anti-cancer.

Ces actions anti-oxydantes sont d’autant plus efficaces que le curcuma sera associé à un corps gras, comme l’huile d’olive, à du poivre noir ainsi qu’à du gingembre», conclut-elle.
 Il a également une action anti-inflammatoire, notamment au niveau des articulations.
 Enfin, il protège le système cardiovasculaire en freinant les dépôts de graisses dans les artères.