10-07-2011
Hygiène publique
La wilaya crée une commission de gestion et de contrôle

Une commission de gestion et de contrôle des déchets a été récemment créée au niveau de la wilaya. Elle a pour mission le suivi et le contrôle des opérations de traitement et de tri des ordures.

Lutter contre le rejet anarchique des déchets ménagers solides et urbains de toute sorte et la mise à niveau du paysage urbain est l'objectif assigné par ce nouveau dispositif. La mise en place d'une stratégie de gestion de l'ensemble des décharges publiques qu'abrite la capitale est en effet tracée dans sens.

Elle s'inscrit dans le cadre du programme visant à trouver une solution à ce fléau qui  se manifeste dans la prolifération des ordures un peu partout. Ce paysage déshonorant a défiguré la capitale.

Ce programme consiste à suivre les opérations relatives au traitement et au tri des déchets. Cette mission sera confiée  à cette commission qui vient d'être installée.

Il est prévu à cet effet la mise en œuvre de nouveaux  projets. Cette commission, composée des représentants des directions déléguées, respectivement de l'environnement et du commerce, mettra en œuvre  plusieurs projets. Parmi ces projets, figure la réalisation de deux nouvelles décharges  publiques au niveau de la commune de Bordj El Kiffan et  l'extension de celle  de Ressauta sise dans la même commune.

Celle-ci reçoit des tonnes de gravats  collectés quotidiennement dans les rues et les chantiers de la capitale. La commission est aussi chargée du contrôle des trois grandes décharges publiques à savoir celle d'Oued Fayet, de Zéralda et du site de Oued Smar à l'est d'Alger dont la fermeture était prévue pour le mois de septembre. Il est prévu également le transfert des déchets ménagers  générés dans les communes Est de la capitale vers la nouvelle décharge publique de Ben Bakhta dans la commune de Corso (wilaya de Boumerdès).

Selon la direction de l'environnement, actuellement celle-ci n'est qu'un projet en phase d'étude. Toujours dans le même contexte, la nouvelle commission compte ouvrir des décharges privées et rouvrir  celles qui ont déjà été fermées.

Enfin, les objectifs principaux de la commission qui vient d'être installée sont la modernisation des processus de gestion en vigueur dans le domaine de l'environnement et la réduction autant que possible des impacts négatifs des déchets sur la santé en particulier et l'environnement en général.

Karima Adjemout