10-07-2011
Nouvelles facultés de droit et de médecine
L'inauguration se fait attendre

Les nouvelles facultés de droit (Bir Mourad Raïs) et de médecine (Ben Aknoun) sont en chantier depuis 2008. La wilaya s'attend à leur inauguration avant la fin 2011, avec une année de retard sur les délais contractuels. Ce pari est difficile à tenir eu égard aux travaux de construction qui restent  à réaliser dans les deux sites.

La wilaya s'attend à l'inauguration des nouvelles facultés de droit et de médecine avant la fin de l'année. C'est en tout cas ce qui a été consigné dans le bilan 2010 présenté par le wali Mohamed Kébir Abbou le 29 juin à l'occasion d'une session ordinaire de l'assemblée populaire de wilaya (APW). Le bilan ne donne toutefois aucune indication sur l'avancement des travaux de réalisation. A vrai dire, cet engagement est très difficile à tenir, voire impossible, dans les délais impartis, sachant que les deux facultés demeurent à ce jour en chantier et que la phase de leur équipement n'interviendra qu'une fois la construction proprement dite terminée. Ces projets font partie intégrante du plan de développement de la wilaya à très court terme (2009-2014). Le premier projet consiste en la création d'une faculté de médecine du nom de Ziania, dans la commune de Ben Aknoun, plus précisément au carrefour de Châteauneuf.

D'une capacité de 10 000 places pédagogiques, cette fac devra regrouper les trois branches d'enseignement supérieur, à savoir la médecine (6000 places), la chirurgie dentaire (2000 places) et la pharmacie (2000 places) actuellement enseignées dans des départements situés à

Alger centre et à Sidi M'hamed. Le projet a été inscrit en 2006 et financé à hauteur de 5,400 milliards de dinars sur le budget d'équipements de l'Etat. Avant l'installation du chantier, il a fallu démolir les ruines et évacuer les gravats d'une ancienne usine et reloger quelques familles se trouvant sur le site. Cela a pris beaucoup de temps. Les travaux de construction, confiés au groupe public

Cosider Construction, n'ont réellement commencé qu'en avril 2008 pour un délai de 30 mois. Selon une fiche technique élaborée par les services de la wilaya, cette faculté devra être réceptionnée en octobre 2010. Avant cette échéance, en mars de l'année passée, au cours d'une visite d'une délégation de l'APW à quelques projets, le secrétaire général de la wilaya avait annoncé que le wali allait saisir

Cosider afin de faire le nécessaire et livrer le chantier avant l'été 2010. Ces deux rendez-vous ont été manqués, et l'inauguration de Ziania à la prochaine rentrée universitaire est improbable. Le deuxième projet, la faculté de droit de Saïd Hamdine, dans la commune de Bir Mourad Raïs, est logé à la même enseigne. Doté de 10 000 places pédagogiques, ce projet a pour objectif de remplacer l'actuelle 

fac de droit de Ben Aknoun, par ses 22 amphithéâtres, 58 salles de cours (50 étudiants chacune), un auditorium de 1000 places et sa bibliothèque de 500 places.

A tout cela s'ajoute une résidence de 3000 lits. Cette opération connaît du retard dans sa réalisation. Le chantier est à un niveau très avancé de construction.

La wilaya, de son côté, y a inscrit un projet d'aménagement. Il est piloté par la direction de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de la prévention et de la résorption de l'habitat précaire. L'opération consiste en l'aménagement au sein de la fac d'un jardin et d'une cascade intégrée. Les travaux, d'après un communiqué de la direction,

sont provisoirement confiés à l'entreprise Aslan construction et commerce. S'il se confirme, ce marché nécessitera un financement de l'ordre de 254,2 millions de dinars et huit mois de délai de réalisation. Ce qui est sûr, c'est que cet aménagement ne sera pas terminé avant la fin de l'année.

D. Ch.