15-10-2011

Pour les besoins du tracé du viaduc géant «Transrhumel»

Naftal prend en charge les travailleurs des stations rasées

Le directeur de l'énergie et des mines de la wilaya de Constantine, Ahmed Bouzidi, a déclaré que les sept employés des stations d'essence du chalet des pins, destinées à être rasées pour les besoins du tracé du viaduc géant «Transrhumel», seront intégrés à Naftal.

Ces stations, données en concession par Naftal à des gérants privés, seront démolies à brève échéance pour faire place nette aux travaux de réalisation du pont. Selon toujours M. Bouzidi, «la question des indemnisations proposées aux propriétaires ou gérants contre l'abandon de leurs biens à l'administration n'a pas tardé à être réglée.

Une avance de sommes d'argent atteignant jusqu'à 50 millions de centimes pour certains, mais le cas de leurs employés demeurait entier et pendant», a-t-il encore indiqué avant d'ajouter concernant les employés des stations : «j'ai moi-même saisi par correspondance officielle les trois directions régionales de Naftal (commercialisation, développement et distribution) pour faire valoir la nécessité de prendre en charge le cas de ces sept employés, tous chefs de famille, et les intégrer dans leurs effectifs».

En effet, estime-t-il, «il serait injuste que les gérants aient pu être indemnisés et que leurs employés se retrouvent abandonnés à leur sort. Et je n'écarte pas, en cas de difficultés, le fait de saisir la direction générale de la société elle-même pour leur redonner espoir et leur trouver un travail afin de subvenir aux besoins de leurs familles».

I. T.