30
Dim, Avr

Dernières Infos

Grid List

Les électeurs de l'Iran pensent déjà à l'élection présidentielle du 19 mai. Les six candidats ont participé au premier débat télévisé en direct, marqué par des propos houleux opposant le président modéré et le maire conservateur de Téhéran.

Les Marines américains sont de retour dans la province de Helmand, dans le sud de l'Afghanistan, contrôlé par les Taliban. Ces mêmes troupes s'en étaient retirées en 2014. Depuis, la situation sécuritaire s'est fortement dégradée. Près de 300 soldats américains sont arrivés dans la province de Helmand le 29 avril, a rapporté l'AFP.

Bien qu'il ait affirmé dans une interview, qu'il privilégierait une solution diplomatique au différend avec la Corée du Nord, le président américain Donald Trump n'exclue pas «un conflit majeur» avec la Corée du Nord

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, Stephen O'Brien, a rappelé, jeudi, devant le Conseil de sécurité la nécessité d'une solution politique en Syrie, selon un communiqué publié, jeudi, par l'ONU.

Trois semaines après les attentats contre la minorité copte du pays, qui ont coûté la vie à plus de 40 personnes, le chef de l'Eglise catholique est allé au Caire, vendredi et samedi, en «ami, messager de la paix et pèlerin». D'abord symbolique, cette visite se veut une preuve de plus que le dialogue entre les religions et cultures est possible.

La crise en Corée du nord inquiète les pays de la région. La Russie est en état d’alerte et met en garde contre une action unilatérale de Washington.


 

«La Russie expédie des forces et équipements militaires vers la frontière de la Corée du Nord, dans un contexte de tension dans la péninsule coréenne», indique The Daily Telegraph. Le quotidien The Daily Telegraph a annoncé que les grands convois militaires étaient acheminés en direction de l'est de la Russie qui partage une zone frontalière pas très grande avec la Corée du Nord.
Les américains ont envoyé, la semaine écoulée, un porte-avion au large de la péninsule coréenne et procèdent à des exercices militaires près de la frontière de la Corée du Nord.
Les craintes d’un conflit armé opposant Washington et la Corée du Nord sont perceptibles en chine. Le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi a exhorté, aujourd'hui, les États-Unis à stopper leurs manœuvres militaires en Corée du Sud afin d'éviter une escalade avec Pyonyang. «Nous devons d'un côté suspendre les activités nucléaires de la Corée du nord et de l'autre stopper les manoeuvres de grande envergure près des frontières coréennes», a noté Wang à propos des exercices des marines américains et sud-coréens, lors d'une conférence de presse. La Chine appelle au calme et à éviter tout acte qui pourrait conduire à de nouvelles provocations. Militant pour la paix dans la région, la Chine propose que Pyong Yong interrompe ses activités balistiques et Washington ses manoeuvres militaires avec la Corée du Sud, des exercices annuels. La Russie met en garde Washington contre un comportement unilatéral comme l’agression menée contre la base militaire de Chayrate.
D’après la presse, la Russie et la Chine ont dépêché des navires pour surveiller les agissements du porte-avions polyvalent américain à propulsion nucléaire, l'USS Carl Vinson, en route vers la péninsule coréenne.
La Russie et la Chine font tout pour empêcher un conflit armé dans la région, mais s’apprêtent au pire au cas où Washington déciderait d’une action militaire contre la Corée du Nord qui menace de riposter.

Un amiral américain reconnaît le fiasco de l’armada

L'amiral américain en charge de «l'armada» envoyée par Donald Trump vers la péninsule coréenne, comme mesure dissuasive face à la Corée du Nord, a déclaré, mercredi, assumer l'entière responsabilité pour la «confusion» qui a vu le porte-avions et ses navires de guerre naviguer dans la direction opposée.
Le 08 avril, Washington avait ordonné au porte-avions Carl Vinson et à sa flotte – deux destroyers et un croiseur lanceur de missile – de «naviguer vers le nord» depuis les eaux de Singapour vers la péninsule coréenne, sur fond de tensions avec la Corée du Nord et la possibilité d'un nouvel essai nucléaire de Pyongyang.
Mais «l'armada très puissante» bruyamment vantée par le président Trump est alors partie dans l'autre sens, faisant route vers l'Australie, au sud-est de Singapour, pour mener des exercices avec la marine australienne. «Cette confusion est de ma faute et j'en prendrai la responsabilité», a noté pour une commission parlementaire à Washington l'amiral Harry Harris, chef du commandement de l'armée américaine dans la zone Asie Pacifique.
«J'ai échoué à communiquer de manière adéquate avec la presse et les médias. Toute la faute est pour moi», a-t-il ajouté.
Le porte-avions et son escorte ont fini par prendre la direction de la péninsule coréenne et se trouvent encore en route, selon l'amiral Harris.
«Aujourd'hui, (la flotte) se trouve dans la mer des Philippines juste à l'est d'Okinawa, à portée de tir et de projection de la Corée du Nord, si elle est appelée à le faire, puis, dans quelques jours, je m'attends à ce qu'elle continue de se diriger vers le nord», a-t-il dit à la Commission des forces armées de la Chambre des représentants. Mais ce fiasco ruine déjà l'impression de puissance et de détermination que le président américain voulait projeter en annonçant ce déploiement.
«Nous envoyons une armada. Très puissante», avait noté le président américain, tandis que d'autres responsables de son administration laissaient entendre que la flotte naviguait vers la Corée du Nord à pleine vitesse.
«Un groupe aéronaval à pleine vapeur dans une zone comme celle-là est clairement une énorme dissuasion», s'était avancé à affirmer le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, le 11 avril.

Mounir Abi

Quelque 82 personnes victimes d'intoxication alimentaires, dont une dizaine d'enfants âgés entre 6 et 13 ans, ont été admis, ce week-end aux urgences de l'hôpital docteur Hassani de Sidi Bel-Abbès, et une enquête a été ouverte par les services de sécurités.

Les employés de la caisse nationale des assurances sociales (Cnas) de Bouira ont observé, avant-hier, un arrêt de travail de deux heures, de 10h à midi, en guise de protestation contre la décision de recrutement d'un nouveau directeur des finances et comptabilité prise par la direction générale.

Les employés de la caisse nationale des assurances sociales (Cnas) de Bouira ont observé, avant-hier, un arrêt de travail de deux heures, de 10h à midi, en guise de protestation contre la décision de recrutement d'un nouveau directeur des finances et comptabilité prise par la direction générale.

La direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya de Tizi Ouzou, organise, sous le haut patronage du ministre de la Jeunesse et des Sports, la cinquième édition de la Coupe d'Algérie interquartiers de football des non structurés feu Khelouati Rachid, pour les jeunes âgés de 18 à 22 ans.

L'université Abou Bekr-Belkaïd et la direction de l'éducation de la wilaya de Tlemcen ont donné, cette année, une dimension scientifique à la Journée nationale du savoir, Youm El Ilm.

Parallèlement aux colossaux travaux d'aménagements dont jouit actuellement son mythique oued, la circonscription d'El Harrach est choyée par une multitude de projets d'embellissement, tendant à faire d'elle un potentiel pôle attractif des Algérois.

Advertisement
Advertisement

Dernières Infos

Grid List

Le Front des forces socialistes (FFS) a tenu hier son premier meeting populaire dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 4 mai prochain au niveau de la place des Martyrs de l'ancienne ville de Bouira. Des dizaines de personnes, dont des militants et sympathisants, sont venues écouter les candidats du parti, à leur tête Djamel Baloul, secrétaire national, suivi des autres candidats, dont Hamid Chachoua, Karima Tayane, etc.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, vient de l'honorer en lui attribuant la médaille du mérite national Achir. Honoré de son vivant, Blaoui Houari, qui est à la fois le doyen de la chanson oranaise et l'un des plus grands maîtres de la chanson bédouie modernisée, le mérite amplement.