25
Lun, Mar

Livres
Typography

L'ouvrage Un algérien nommé Boumediène d’Ania Francos et de JP Séréni, réédité aux éditions AssNni, revisite le parcours et la vie de l'ex-président de la République, Houari Boumediène, et un pan de l'histoire du pays d'une période donnée.

 

Dans ce récit, il est indiqué que Houari Boumediène, de son vrai nom Mohamed Boukharrouba, ce militant, chef de file à l'idéologie progressiste et aux multiples projets, ambitionnait de faire de l'Algérie un Eldorado au regard de toutes ses potentialités humaines et de ses richesses naturelles.
Son principal atout était la voie économique et politique choisie et tracée par le segment socialiste, qui allait donner tout son sens réel à cette démarche surtout à une époque où les idées marxistes étaient de mode.
Un challenge ardu et difficile qui a été l'œuvre de ce grand homme. Ce tandem d'auteurs évoque en quatrième de couverture la trajectoire exceptionnelle de cet enfant, qui allait devenir président d'un Etat souverain. Houari Boumediène, le Président algérien, est sans doute à 44 ans, l'un des leaders du tiers-monde le plus écouté et le plus secret. Colonel de wilaya à 25 ans, chef d'état-major de l'armée de libération algérienne à 28 ans, ce fils de paysan pauvre du Constantinois se veut de la «génération enfantée par la Révolution», celle qui a balayé les hommes politiques formés dans les partis d'avant 1954.
Le premier, après la Deuxième Guerre mondiale, il a osé et réussi à nationaliser le pétrole. Il a conféré au non-alignement un nouveau souffle de l'image en mettant à l'ordre du jour la nécessité d'un nouvel ordre économique international. Dans sa passion de l'indépendance, de la justice et de la dignité tout un peuple s'est reconnu en lui, fier de l'image positive qu'il offrait de l'Algérie et des Algériens. Ce peuple, Houari Boumediene tente aujourd'hui de l'entraîner vers un socialisme authentique, sans dogmatisme, avec pragmatisme, sagesse, tout en respectant ses traditions profondes et en espérant n'abandonner personne sur le rivage. Ce pari est sans doute la clef qui donnera tout son sens à sa vie.

Un parcours exceptionnel

Durant les 400 pages, défilent tout le parcours de Houari Boumediene ainsi que les grands événements historiques, économiques et politiques qui ont jalonné la vie politique du pays.
L'ouvrage Un algérien nommé Boumediène est morcelé en plusieurs chapitres dont une enfance coloniale, La Guerre de libération, Une indépendance difficile, L'apprentissage du pouvoir, La bataille du pétrole, Du nationalisme au socialisme, Le défi, Chronologie, et Annexes : Extraits de l'avant-projet de la charte nationale.
Il est à relever cette journaliste et romancière, Ania Francos, et cet économiste et journalist, Jean-Pierre Séréni, qui ont rencontré le Président ainsi que certains dirigeants retracent l'itinéraire d'homme, d'un militant et d'une révolution.
Un livre qui remet les pendules à l'heure pour comprendre tous les événements et les situations, et qui revoit l'histoire d'une période difficile du pays avec tous les défis à relever.

Kheira Attouche