21
Dim, Avr

Théâtre
Typography

La pièce «Le huitième jour de la semaine» de la troupe théâtrale «Milev86» a inauguré, samedi, les journées théâtrales de Mila organisées à la maison de la culture M'barek El-Mili, en présence d'une assistance nombreuse.

Cette manifestation culturelle, dédiée au quatrième art, verra la présentation de cinq pièces théâtrales de troupes locales et ce, jusqu'au 27 décembre en cours. Les journées du théâtre de Mila permettent aux troupes locales de se préparer en vue de participer à l'évènement «Mostaganem, capitale 2017 du théâtre». La pièce théâtrale «Le huitième jour de la semaine», de l'écrivain irakien Ali Abdenabi Ezaïdi, est mise en scène par Zerrouk Nekkaâ. Cette pièce a déjà été présentée 18 fois à l'échelle nationale et arabe. Cette œuvre théâtrale dramatique a pu décrocher plusieurs prix au festival du théâtre professionnel de Guelma, en 2015, et au festival du théâtre en Jordanie. «Le huitième jour de la semaine» est une pièce foncièrement philosophique, mettant en avant le rapport de l'homme à la mort, et raconte l'arrivée inexpliquée dans un cimetière d'un homme (Abderrahmane Ben Djazia), en un jour inexistant, un huitième de la semaine. Il est accueilli par un croque-mort qui s'apprête à l'enterrer et s'ensuit, alors, une querelle presque existentialiste entre les deux personnages dans un dialogue percutant et plein d'un humour aussi noir qu'intelligent. La troupe «Milev 86» avait produit plusieurs pièces dont «le Détenu n° 80», qui a participé au festival arabe du théâtre, dans le sud de la Tunisie. Les pièces «Abiadh oua assouad» (Blanc et noir de la troupe «Sitar Al Maftouh» de l'association culturelle «Medius de Mila», «Bayna el madi oua el hadher'» (Entre le passé et le présent) de la troupe «Sawt al adjyal» de Ferdjioua, «Waqi'a khourafi» (Une réalité fabuleuse) de l'association «Ek Kina'a» de Mila, «Wayne al harba» (Où peut-on fuir ?) de l'association «El Amel» d'El Mechira, au sud de la wilaya, sont au menu de cette manifestation organisée à l'initiative de la direction locale de la culture.


R. C.