30
Dim, Avr

Culture
Typography

La nuit des idées sera déroulera du 25 au 27 janvier courant à Alger. Et pour participer à ces rencontres culturelles nocturnes qui «circulent à travers le monde», beaucoup d'instituts culturels ont concocté des programmes intéressants.

L'ambassade d'Espagne et l'Institut Cervantès à Alger, en collaboration avec l'institut français prennent part à cette manifestation avec une rencontre littéraire proposée par le centre culturel italien. Elle sera animée conjointement par l'écrivain et journaliste Bruno Arpaia, autour de son dernier ouvrage «Climate fiction» «Qualcosa, là fuori», Arianna Obinu, spécialiste des mouvements migratoires vers l'Italie ainsi que Giuseppe Cederna, acteur et écrivain. La rencontre sera marquée par un intermède musical avec le duo Salim Dada et Redouane Amir pour se clôturer à 22h30 avec un spectacle de musique flamenco du groupe Nessma. Notons que cette rencontre aura lieu le 26 janvier à la salle des actes de l'Institut Cervantès. Rappelons, par ailleurs, que «La nuit des idées» vient après celle des «Philosophes». Une tendance adoptée par certains organisateurs d'événements culturels qui proposent au public de venir, à la nuit tombante, rencontrer chercheurs, artistes et créateurs pour découvrir leurs travaux et partager leurs réflexions. Ces horaires tardifs ont été choisis pour leurs richesses créatives et pour donner un cachet particulier et authentique aux thèmes abordés, qui rassemblent toutes les nuits des idées différentes au même moment dans le monde entier. Le thème qui s'est imposé cette année est «Un monde commun». Ouvertes au public, ces «Nuits des idées» débuteront, donc, le 26 janvier à 17h pour se clôturer le 27 janvier à 2h. La Cinémathèque algérienne, l'Institut lui-même et le centre diocésain des Glycines, à El Biar, sont parmi les lieux qui accueilleront la manifestation et les expositions, conférences et autres projections de films prévues pour l'occasion.


Sara Boualem