29
Sam, Avr

Culture
Typography

C'est en présence de centaines de jeunes à l'auditorium Aïssa-Messaoudi de la Radio algérienne, que la radio jeunes «Jil FM» a fêté ce vendredi son cinquième anniversaire d'existence.

Un concert tout en couleur et en belles sonorités a permis à une quinzaine de jeunes stars, et pas des moindres, de rencontrer leur public à leur grand bonheur. Parmi ces stars qui donnent l'espoir d'assurer la relève pour un art à la fois raffiné et typiquement algérien, citons Moh Paco, Freeklane, Hayet Zerrouk, Djezma, Ifrikiya Spirit, pour ne citer que ceux-là. C'est dans une ambiance des plus festives rythmée d'animations diverses que Jil FM a retracé son parcours parsemé de plusieurs prix attestant de sa réussite. Dans sa déclaration à la RAM (Radio Algérie Multimédia : radioalgerie.dz), le directeur général de la Radio nationale, M. Chabane Lounakel, a expliqué que le lancement de Jil FM par la Radio nationale, dans sa mission de service public, est venu répondre à un besoin certain au sein de la société. Une radio faite par des jeunes et pour des jeunes, et qui a réussi son démarrage grâce à un encadrement de professionnels. Il a ajouté qu'au regard de l'audience dont elle bénéficie auprès de son public cible, aussi bien sur le territoire national à travers les différentes wilayas, qu'à l'étranger via l'écoute sur le Web (sreaming), on peut considérer que c'est une réussite, souligne-t-il. M. Lounakel cite, à ce sujet, le témoignage de professionnels de radios européennes qui disent écouter Jil FM sur Internet et apprécier ses programmes. Une réalisation basée sur le strict respect de principes cardinaux, que M. Lounakel énumère avec précision, à savoir «l'unité nationale au regard de l'immensité de notre territoire, la préservation de la paix et la stabilité du pays, l'ancrage de la valeur du travail à travers des exemples concrets de réussite des jeunes, l'ouverture sur les cultures du monde, et enfin le principe sacré de la solidarité nationale».

R. C.