20
Mer, Sep

Editorial
Typography

Passés le choc pour certains et l'euphorie pour d'autres après le renvoi de Tebboune et la nomination d'Ouyahia, on doit maintenant se poser les questions qui brûlent les lèvres. Que va faire le nouveau Premier ministre pour redonner de la gueule à un gouvernement incolore et inodore ?

Mais, surtout, comment va-t-il procéder pour faire passer des réformes économiques et sociales très délicates dans le cadre de la loi de finances 2018 dont les dispositions seront à coup sûr douloureuses ? Au-delà des petits calculs politiciens et des larmes de crocodile que certains versent après le limogeage de Tebboune, c'est la feuille de route d'Ouyahia et ses implications économiques, sociales et politiques qui interpellent désormais. La future loi de finances sera un condensé de privations et de coupes claires dans les budgets. Il n’y a plus d'argent pour financer notre mode de vie largement au-dessus de nos moyens. 

La mission d'Ouyahia est loin d'être une sinécure. C'est un cadeau empoisonné. Pour celui qui se définit comme un homme du «sale boulot», il ne pouvait mieux (ou pire, c'est selon) être servi. Il sera tenu de prendre des mesures socialement difficiles, politiquement très coûteuses en image. Et dans le même temps, convaincre les Algériens que, hélas, c'est l'unique voie d'un possible salut pour un pays qui a perdu un temps fou pour faire les vraies réformes.
Ouyahia va donc subir les dommages collatéraux de ses prédécesseurs, notamment Sellal, qui ont manqué de courage et d'engagement qui plus est dans des contextes financiers plus ou moins favorables. En y regardant de plus près, Ouyahia est contraint une nouvelle fois de jouer à l'effaceur. Il s'embarque dans une mission casse-cou où il va forcément mettre son image, son crédit et son CV à rude épreuve alors même qu'il n'a pas bonne presse dans le microcosme.
Il hérite aussi de la lourde tâche de réviser le code du travail qui suscite des craintes légitimes des syndicats sur le risque de contraction des acquis sociaux, notamment la précarisation du travail. Une patate chaude qu'il devra manier avec beaucoup de tact au risque d'embraser le front social. Il incombe aussi au nouveau Premier ministre de tailler un code des investissements souple et attractif pour rassurer les porteurs de projets nationaux et étrangers. Une mission pas de tout repos eu égard au climat exécrable des affaires en Algérie, sans cesse pointé par les organismes internationaux d'analyse. Chemin faisant, Ouyahia doit veiller à la discipline gouvernementale à toute épreuve et éviter des sorties des rangs si préjudiciables, comme on en a vu sous Sellal et Tebboune.
Last but not least, Ahmed Ouyahia aura à gérer avec doigté les rapports entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux dans le cadre des lois de la République. Il doit mettre fin à cette relation heurtée qui a projeté une image abîmée de l'Algérie vis-à-vis des investisseurs étrangers. A priori, le charisme d'Ouyahia, sa connaissance des dossiers et des rouages de l'Etat pourraient l'aider à bien négocier ce virage dangereux. Mais il sait que les chausse-trappes et les peaux de banane ne vont pas manquer… A une année et demie de la présidentielle, Ahmed Ouyahia sait qu'il joue son va-tout dans cette affaire. Son succès ou son échec dans cette mission de sauvetage va impacter directement son ambition politique. Son étoile pourrait luire ou pâlir de son bilan comptable.
S'il réussit, il pourra voir se dérouler le tapis rouge vers le palais d'El Mouradia. A contrario, s'il se casse les dents, ce même tapis rouge va se dérober, et cette fois, définitivement, sous ses pieds. Pour Ouyahia, l'enjeu est simple : vaincre ou mourir. La troisième mission est électorale : gérer le calendrier des élections locales de novembre avant de se consacrer au gros lot : la présidentielle de 2019.

H. M.

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Sunny, 25 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:35 am   |   Sunset: 6:47 pm
55%     22.5 km/h     34.203 bar
Forecast
MER Min: 14 °C Max: 26 °C
JEU Min: 16 °C Max: 28 °C
VEN Min: 15 °C Max: 30 °C
SAM Min: 18 °C Max: 30 °C
DIM Min: 17 °C Max: 27 °C
LUN Min: 16 °C Max: 28 °C
MAR Min: 16 °C Max: 28 °C
MER Min: 15 °C Max: 28 °C
JEU Min: 15 °C Max: 28 °C
VEN Min: 16 °C Max: 27 °C
Oran Rp Algeria Sunny, 27 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:49 am   |   Sunset: 7:2 pm
48%     22.5 km/h     33.999 bar
Forecast
MER Min: 17 °C Max: 26 °C
JEU Min: 20 °C Max: 26 °C
VEN Min: 19 °C Max: 27 °C
SAM Min: 19 °C Max: 28 °C
DIM Min: 18 °C Max: 28 °C
LUN Min: 16 °C Max: 29 °C
MAR Min: 17 °C Max: 29 °C
MER Min: 17 °C Max: 28 °C
JEU Min: 17 °C Max: 28 °C
VEN Min: 17 °C Max: 28 °C
Annaba Algeria Fair (day), 23 °C
Current Conditions
Sunrise: 6:16 am   |   Sunset: 6:28 pm
40%     29.0 km/h     34.169 bar
Forecast
MER Min: 18 °C Max: 24 °C
JEU Min: 16 °C Max: 24 °C
VEN Min: 15 °C Max: 26 °C
SAM Min: 17 °C Max: 26 °C
DIM Min: 17 °C Max: 24 °C
LUN Min: 17 °C Max: 24 °C
MAR Min: 16 °C Max: 25 °C
MER Min: 16 °C Max: 24 °C
JEU Min: 16 °C Max: 25 °C
VEN Min: 16 °C Max: 23 °C