29
Lun, Mai

Proche-orient
Typography

L’armée israélienne a attaqué des positions militaires syriennes sur le plateau du Golan après des tirs en provenance de la Syrie qui ont endommagé la barrière de sécurité le long de la ligne de démarcation, a indiqué lundi sa porte-parole.

«En réponse à des tirs en provenance de Syrie (dimanche), qui ont atteint la frontière avec Israël et endommagé la barrière de sécurité, les forces de défense israéliennes ont répliqué et visé deux positions militaires syriennes sur le plateau du Golan», a déclaré à l’AFP la porte-parole de l’armée. Israël et la Syrie restent officiellement en état de guerre. L’Etat hébreu occupe, depuis la guerre de juin 1967, 1200 km2 du plateau du Golan (nord-est), dont l’annexion en 1981 n’a jamais été reconnue par la communauté internationale, alors que les quelque 510 km2 restants sont sous contrôle syrien. La ligne de cessez-le-feu sur le Golan était considérée comme relativement calme ces dernières années mais la situation s’est tendue avec la guerre en Syrie déclenchée en 2011. En avril, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a admis qu’Israël avait attaqué des dizaines de convois d’armes en Syrie destinés au Hezbollah, allié du régime de Bachar al Assad et ennemi de l’Etat hébreu.