18
Ven, Jan

Politique
Typography

En organisaient, hier à Alger, la troisième édition de son université d'été, le Forum des chefs d'entreprises (FCE) a réussi à réunir toutes les sensibilités politiques et économiques du pays.

 

Anciens ministres, responsables de partis politiques, chefs d'entreprises publiques et privées, présidents d'organisations patronales, experts économiques... Tous le monde y était.
En fait, hormis le Premier ministre, le SG de l'UGTA, le président du FCE et tous les ministres en charge des départements économiques (Finances, Industrie, Energie, Commerce, Agriculture, Habitat, Télécommunications...), le Forum avait convié des invités à l'image du président du MPA, Amara Benyounès, l'ancien patron du MSP, Aboudjerra Soltani, et le député FLN, Moussa Benhammadi. D'anciens ministres de différentes obédiences politiques ont également figuré parmi les invités de marque de l'organisation patronale. Il s'agit de El Hachemi Djaboub, Mustapha Benbada, mais aussi des ministres qui ont été récemment remerciés comme Nourredine Bouterfa (Energie) et Abdelmalek Boudiaf (Santé). Les experts et les chefs des grandes entreprises, ceux des banques et assurances ont également répondu présent à l'invitation du FCE. Mais l'invité qui a volé la vedette à l'occasion de cette première journée est incontestablement l'homme d'affaires, Mahieddine Tahekout. Ce dernier a eu droit à des accolades chaleureuses avec plusieurs personnalités politiques et économiques du pays.
En marge des panels qui se dérouleront tout au long de cet événement annuel, des entreprises publiques et privées participent avec des stands dans le cadre du «FCE Expo».

H. M.