26
Mar, Mar

IT - Multimédia
Typography

Selon le dernier rapport d'Ericsson sur la mobilité, le nombre d'abonnés au haut débit mobile devrait augmenter de 2,6 milliards d'ici 2022, soit un peu plus d'un million par jour en moyenne. En 2018, le LTE, également connu sous le nom de 4G, sera prédominant et constitue la technologie d'accès dont l'essor est le plus rapide de toute l'histoire.

 

Le trafic sur les réseaux mobiles a progressé de 70 % en un an. Ericsson prévoit une croissance rapide de la connectivité mobile avec un trafic mondial des données mobiles huit fois supérieur au trafic actuel d'ici 2022.
A titre de comparaison, ce trafic équivaut à 31 milliards d'heures de visionnage continu de vidéo HD en streaming.
Sur les six prochaines années, les réseaux haut débit mobiles vont compter près de 2,6 milliards de nouveaux abonnés, de quoi remplir 20 fois par jour un stade de Coupe d'Europe de football d'une capacité de 50 000 places.
Les dernières statistiques recueillies sur la croissance du nombre d'abonnés et du trafic de données mobiles figurent dans l'édition de juin du rapport d'Ericsson sur la mobilité.
Le rapport fait état de la plus importante progression, d'une année sur l'autre, du trafic de données mobiles depuis 2013, une progression alimentée par la croissance massive enregistrée en Inde, et met donc en lumière un besoin sous-jacent en matière de données mobiles.
L'usage des smartphones et la facilité d'accès à des services d'Internet mobile comptent pour une part majeure de ce trafic. Pour illustrer plus précisément cette tendance, Ericsson analyse, d'ailleurs, au sein du trafic de données mobiles, la part imputable aux smartphones. D'ici la fin 2022, le trafic total de données mobiles sur smartphones sera multiplié par 9.
Niklas Heuveldop, responsable stratégie et directeur technologie et activités émergentes chez Ericsson, explique : «En s'appuyant sur les mesures réalisées sur des centaines de réseaux mobiles, les données du rapport Ericsson sur la mobilité illustrent parfaitement la croissance considérable de notre industrie. Le nombre d'abonnements 4G augmente plus vite que jamais, l'adoption de la voix sur LTE s'accélère et la croissance du trafic atteint des niveaux que nous n'avons pas vus depuis 2013.»

R. E.