20
Mer, Mar

Santé
Typography

Un nouveau souffle au secteur de la santé a été donné, avant-hier, à Boumerdès suite à la visite de travail du ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, M. Mokhtar Hasbellaoui, qui s'est rendu dans plusieurs localités de l'ex-Rocher noir.

L'hôte de Boumerdès a donné une très grande importance aux projets lancés et non achevés notamment à l'hôpital des 240 lits de Boumerdès ainsi que celui de psychiatrie de Boudouaou et d'autres structures à améliorer au niveau des structures de santé existantes à l'exemple d'une maternité de 60 lits à Boumerdès afin de répondre aux exigences de la population. L'hôpital des 240 lits en voie de réalisation au niveau du Sahel a connu de retards immenses depuis son lancement. Son enveloppe financière a été évaluée à plusieurs reprises depuis 2008 ce qui a entrainé le départ de l'entreprise réalisatrice, la portugaise Abrantina, et son arrêt total. La région bénéficiera d'un projet de 60 lits affecté à l'hôpital de Bordj Ménaïel pour répondre au déficit que connait la région en matière de prise en charge de la maternité. L'hôpital de psychiatrie de 60 lits à Boudouaou sera relancé suite à son blocage notamment après les restrictions budgétaires enclenchées suite au recul des prix de l'or noir. En plus des projets qui seront relancés, le ministre a dressé un tableau peu reluisant de son secteur dans la région notamment en matière d'organisation. Ce déficit selon lui est causé par «l'insuffisance des structures de santé et le manque en personnel médical notamment les spécialistes». Et pour y remédier, le ministre préconise la redistribution du personnel selon une carte sanitaire maitrisée. L'hôte de Boumerdès a évoqué, par ailleurs, le système de garde dans les établissements hospitaliers et le problème de manque de spécialistes et médecins a mis l'accent sur la nécessité du médecin privé à assurer sa garde au niveau de l'hôpital public et non dans son cabinet afin d'améliorer la prise en charge des malades et répondre à l'affluence record dans les EPH. Le périple du Pr. Hasbellaoui, l'a emmené dans plusieurs régions notamment à Boudouaou et Dellys où il a visité les structures de santé existantes et celle en voie de construction afin de recenser les besoins de son secteur avant la présentation d'un rapport national au Premier ministre. 

Amar Ouali