20
Mer, Mar

Santé
Typography

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débutera aujourd'hui, sur le territoire national. Pas moins de 2,5 millions de doses de ce vaccin ont été importées par l'institut Pasteur cette année, pour alimenter les structures de santé et les officines du pays.


Contacté hier, par nos soins, le président du Conseil de l'ordre des médecins algériens, M. Mohamed Bekkat Berkani a affirmé que la vaccination contre la grippe saisonnière est une préservation éminente pour les citoyens. «La vaccination contre la grippe saisonnière est incontournable, notamment chez les sujets vulnérables tels que les malades chroniques, les personnes âgées, les femmes enceintes et aussi les enfants. Le vaccin est en plus gratuit pour cette catégorie», a-t-il rappelé. Notre interlocuteur explique que «les conséquences de la vaccination contre la grippe ne peuvent être que positives. C'est pour cela que j'invite tous les citoyens, surtout ceux qui souffrent souvent de rhume aggravé, durant la période hivernale, de se protéger en se faisant vacciner». Pour lui, «le vaccin est une protection sûre est totale». Par ailleurs M. Bekkat Berkani a appelé les autorités et les partenaires sociaux notamment, les médias, à augmenter leur programme de campagnes de sensibilisation lancées par la tutelle, afin d'inciter les citoyens à se faire vacciner, sans aucune crainte. De sont côté, le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la Santé M. Djamel Fourar a annoncé, dernièrement que 
«l'institut Pasteur Algérie a importé plus de 2,5 millions de doses, et qu'il serait possible aussi d'introduire des doses supplémentaires en cas de besoin». Concernant la communication officielle à propos de la vaccination, le même responsable a ajouté que «le ministère de la Santé a investi cette année, davantage dans la communication et l'information sur l'importance du vaccin, à travers des campagnes de sensibilisation et des spots publicitaires télévisés et radiophoniques, outre des panneaux d'affichage dans les espaces publics, les établissements sanitaires et les transports publics». Les catégories les plus exposées au virus ont bénéficié de près de 1,3 million de doses durant l'année 2016/2017, précise M. Fourar, assurant une plus grande protection aux malades chroniques, aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes âgées. M. Fourar explique en outre que la grippe est une infection respiratoire aigüe, due au virus grippal ou virus influenza. Souvent considérée comme bénigne, son évolution peut être compliquée en raison d'une virulence particulière du virus ou à cause de la fragilité des personnes affectées, d'où la nécessité de renforcer la prévention. Sur le plan des statistiques, le ministère de la Santé a enregistré 15 cas seulement de grippe aigüe en 2016/2017 où aucun décès n'a été enregistré. Durant l'année 2015-2016, 300 cas de grippe aigüe avaient été recensés ayant causé 30 décès. Pour ce qui est des données à l'échelle mondiale, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a recensé 3 à 5 millions de cas graves aigüe enregistrés annuellement, provoquant entre 250.000 à 500.000 décès à travers le monde.

Vaccin antigrippal: 700 000 doses disponibles à Alger

«La direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière de la wilaya d'Alger met à la disposition de la population plus de 70 000 doses de vaccin antigrippal pour la saison 2017-2018», a affirmé, samedi, M. Mohamed Miraoui, directeur de la santé. Dans le cadre de la campagne de lutte contre la grippe saisonnière, qui sera lancée dimanche, la wilaya d'Alger dispose de 70 380 doses de vaccin antigrippal à répartir sur les 22 polycliniques et 10 établissements publics de santé de proximité (EPSP) de la wilaya d'Alger, a indiqué M. Miraoui à l'APS. La vaccination est préconisée pour les personnes vulnérables exposées aux complications de la grippe saisonnière dont les personnes âgées de 65 ans et plus, les malades chroniques souffrant de maladies cardio-vasculaires, de maladies respiratoires aiguës, du diabète, de l'obésité ou d'insuffisance rénale ainsi que pour les femmes enceintes. Le ministère de la santé avait annoncé l'importation par l'institut Pasteur de 2,5 millions de doses du vaccin antigrippal, avec la possibilité d'introduire des doses supplémentaires en cas de besoin. Les catégories les plus exposées au virus ont bénéficié de près de 1,3 million de doses durant l'année 2016/2017, assurant une plus grande protection aux malades chroniques, aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes âgées. La grippe est une infection respiratoire aiguë due au virus grippal ou virus influenza. Souvent considérée comme bénigne, son évolution peut être compliquée en raison d'une virulence particulière du virus ou à cause de la fragilité des personnes affectées, d'où la nécessité de renforcer la prévention. Quinze (15) cas seulement de grippe aigüe ont été signalés, tandis que le ministère n'a enregistré aucun décès par rapport à l'année 2015-2016, lors de laquelle 300 cas de grippe aigüe avaient été recensés ayant causé 30 décès.

Smail Mimouni