20
Mer, Mar

Régions
Typography

Les commerçants du front de mer de Boumerdès ont observé, hier, une grève pour réclamer la réouverture du tronçon routier où se trouvent leurs commerces. Une banderole a été suspendue sur deux pillons sur laquelle on pouvait lire «les commerçants du front de mer demandent au wali de rouvrir la route».

Le chiffre d'affaires des commerçants notamment des restaurants, cafétérias, échoppes et autres a baissé drastiquement par rapport à la même période de l'année écoulée particulièrement après la fin de la saison estivale. Dans le cadre des préparatifs de la saison estivale écoulée, le wali de Boumerdès Madani Fouatih avait décidé de fermer cette route pour permettre aux estivants de passer leurs vacances dans la quiétude. «Le wali nous a promis de rouvrir ce tronçon de route une fois la saison estivale s'achève. Deux mois plus tard la route est toujours fermée aux automobilistes», nous dira un commerçant du front de mer qui exerce le métier de restaurateur depuis plusieurs années. Et d'ajouter «les affaires marchaient durant la période estivale, mais maintenant le gens ne viennent pas à la plage et nous aimerions que la route rouvre afin de récompenser les pertes». Outre cela, la fermeture de cette route a provoqué d'innombrables désagréments aux automobilistes et transporteurs de voyageurs desservant les régions de Zemmouri, Figuier et Sablière. Ils font le détour du centre-ville pour rejoindre a route menant vers le versant est du chef-lieu de wilaya. 

Amar Ouali