26
Mar, Mar

Société
Typography

Tlemcen

Afin de relancer l'investissement dans les zones frontalières, une réunion de travail a regroupé, ce lundi, le Wali de Tlemcen aux opérateurs économiques ayant bénéficié de terrain au niveau des zones d'activités de Sidi Mbarek, commune de Béni-Boussaid et Ouled Bendamou situé à la commune de Maghnia.

 

Si dans son allocution, le chef de l'exécutif a rassuré les investisseurs de «toute l'aide et les facilitations par l'administration locale», il les a en revanche appelé à «retirer leurs permis de construire et d'entamer les travaux de leurs projets respectifs dans les plus brefs délais» et cela après avoir pris en charge toutes leurs préoccupations majeures et il a mis à leur disposition le bureau d'études de l'URBAT pour les accompagner dans leurs projets.

Tous les souscripteurs au niveau de ces deux zones d'activités «sont tenus de retirer leur permis de construire dans un délai ne dépassant pas les 15 jours», affirma le Wali qui les a intimer aux «mesures d'annulation des actes d'affectation dans le cas contraire».

Le Wali n'a caché son mécontentement face à ces retards dans la réalisation des projets inscrits et approuvés et de leur affirmer que «rien ne justifie ces retards et que l'administration est prête à accompagner tous les investisseurs, de mettre à leur disposition le bureau d'études Urbat, l'Aniref et la SGI pour les aider à finaliser leurs projets». Pour tous ceux qui désirent délocaliser leurs projets de la zone d'activité de Ben-Damou vers Sidi Mbarek, le Wali leur a donné un délai de 07 jours pour se manifester sous peine d'annulation de leurs actes au cas où est constaté le non-lancement des travaux dans l'un ou l'autre site. Notons que des investisseurs turques, associés avec des opérateurs algériens, vont réaliser un centre commercial de la chaîne «carrefour» au niveau de la cité Boujlida dans la commune de Tlemcen.  

B.SOUFI