19
Dim, Nov

Société
Typography

Cité 164 Logements AADL 2 de Draâ Ben Khedda

Les résidents de la cité 164 logements AADL 1 de Draâ Ben Khedda, dans la wilaya de Tizi Ouzou, sont montés au créneau en organisant un rassemblement à l'intérieur de leur cité pour réclamer la prise en charge de leurs revendications liées à l'amélioration de leur cadre de vie. 

Livrée à ses bénéficiaires en 2009, cette cité est aujourd'hui dans un état déplorable, selon les résidents qui ont tenu à le crier de vive voix, lors d'un rassemblement tenu avant-hier samedi devant le bureau Gestion Immo chargé de la gestion de la cité. Après les multitudes lettres destinées aux responsables en charge de la gestion de leur cité, les résidents ont décidé de passer à l'action en observant ce sit-in afin, d'alerter les pouvoirs publics sur les innombrables problèmes auxquels ils font face au quotidien. Ascenseurs en panne depuis plus de quatre ans dans certains bâtiments, absence d'éclairage public, insalubrité des lieux, problème d'étanchéité… sont devenus aujourd'hui le lot quotidien des résidents de cette cité, située au cœur d'un chef-lieu de l'une des plus importantes daïras de la wilaya de Tizi Ouzou. «Nous avons saisi à plusieurs reprises les responsables en charge de notre cité, à savoir Gestion immo de Boumati, mais aucune suite n'a été donnée à nos doléances. On ne peut plus continuer à vivre dans des conditions pareilles. Figurez-vous que les résidents des derniers étages de la cité sont submergés par les fuites d'eau en raison de la défection du système d'étanchéité.  Cela est devenu un vrai enfer surtout avec l'arrivée des premières pluies»,  s'insurge un représentant des résidents de la cité 164 logements AADL 1. «Nous déplorons une multitude de problèmes dont certains remontent à plusieurs années sans qu'aucun responsable ne daigne répondre à nos doléances.  Nous  vivons un vrai calvaire surtout avec la panne des ascenseurs, dont certains sont hors service depuis plus de quatre années»,  lance Mourad Sekhi, un autre représentant des résidents de la cité. Selon lui, cette panne d'ascenseurs est vécue comme un cauchemar par les résidents de la cité, notamment les enfants et les personnes âgées. «Figurez-vous qu'à cause de cette panne d'ascenseurs, une résidente de la cité atteinte d'une maladie chronique n'a pas quitté son domicile depuis 45 jours. Comment voulez-vous qu'un petit enfant puisse monter jusqu'au 14e étage avec un lourd cartable sur le dos ? Comment une femme malade ou enceinte peut-elle monter et descendre d'une telle hauteur ?»,  s'interroge notre interlocuteur qui nous a cité le cas de sa propre femme atteinte d'une maladie rare, incapable de quitter son domicile situé au 9e étage faute d'ascenseur.
Une panne qui ne semble pas inquiéter les responsables chargés pourtant de l'entretien de ce genre d'infrastructures, en dépit des nombreuses correspondances adressées et les audiences tenues avec eux au niveau local et national, selon les mêmes interlocuteurs. Les résidents de la cité qui se disent décidés à maintenir leur mouvement de protestation jusqu'à l'aboutissement de leurs revendications qu'ils estiment légitimes, ont également souligné d'autres problèmes. Il s'agit, entre autres,  de la question des niches d'électricité non couvertes par un grillage de sécurité, ce qui risque,  selon eux,  de causer de graves accidents de l'avis même, ajoutent-ils, des services de la Protection civile.
«Nous vivons dans une cité dépourvue d'un minimum de commodités et qui est devenue au fil des ans une véritable cité dortoir. Figurez-vous que les résidents font face au problème d'infiltration provenant des bâches à eau à cause d'une étanchéité défectueuse. Ce n'est pas normal pour une cité inaugurée il y a à peine huit années. A cela, s'ajoutent l'absence de l'éclairage public et surtout l'insalubrité des lieux faute d'agent d'entretien. Nos enfants sont livrés à eux-mêmes faute d'espaces verts qui sont pourtant un droit comme cela se passe au niveau des autres cités AADL»,  s'insurge le représentant des résidents. «Nous allons accorder un ultimatum d'une semaine aux responsables en charge de notre cité, et dans le cas où rien n'est fait, nous allons radicaliser notre mouvement en procédant tout bonnement à la fermeture du bureau de l'agence Gestion Immo, tout en boycottant le payement des redevances», menacent les résidents de la cité qui se disent fatigués des promesses non tenues.  


Ali Chebli

Votre Edition Numérique

 

facebook

Météo

Algiers Algeria Sunny, 19 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:31 am   |   Sunset: 5:36 pm
55%     11.3 km/h     34.270 bar
Forecast
DIM Min: 7 °C Max: 17 °C
LUN Min: 6 °C Max: 18 °C
MAR Min: 6 °C Max: 21 °C
MER Min: 7 °C Max: 21 °C
JEU Min: 3 °C Max: 20 °C
VEN Min: 7 °C Max: 22 °C
SAM Min: 9 °C Max: 21 °C
DIM Min: 10 °C Max: 20 °C
LUN Min: 10 °C Max: 18 °C
MAR Min: 7 °C Max: 18 °C
Oran Rp Algeria Sunny, 20 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:43 am   |   Sunset: 5:53 pm
26%     6.4 km/h     34.135 bar
Forecast
DIM Min: 8 °C Max: 19 °C
LUN Min: 8 °C Max: 21 °C
MAR Min: 5 °C Max: 22 °C
MER Min: 5 °C Max: 21 °C
JEU Min: 5 °C Max: 22 °C
VEN Min: 5 °C Max: 23 °C
SAM Min: 8 °C Max: 22 °C
DIM Min: 9 °C Max: 22 °C
LUN Min: 9 °C Max: 21 °C
MAR Min: 8 °C Max: 20 °C
Annaba Algeria Mostly Cloud (day), 17 °C
Current Conditions
Sunrise: 7:12 am   |   Sunset: 5:17 pm
58%     22.5 km/h     34.169 bar
Forecast
DIM Min: 12 °C Max: 18 °C
LUN Min: 12 °C Max: 19 °C
MAR Min: 8 °C Max: 18 °C
MER Min: 7 °C Max: 17 °C
JEU Min: 8 °C Max: 18 °C
VEN Min: 8 °C Max: 18 °C
SAM Min: 8 °C Max: 19 °C
DIM Min: 10 °C Max: 18 °C
LUN Min: 12 °C Max: 17 °C
MAR Min: 11 °C Max: 17 °C