29
Sam, Avr

Football
Typography

Meilleur buteur de la Ligue 1 avec six buts inscrits sous les couleurs de l'étonnante équipe de l'Olympique de Médéa, Amine Hamia confirme l'intention de son club de le vendre dès ce mercato hivernal pour des raisons purement financières.

Le président de l'Olympique de Médéa vient de déclarer qu'il ne s'opposerait pas à votre départ du club au Mercato. Avez-vous demandé à quitter l'OM ?

Non, je n'ai pas émis le désir de quitter l'OM. Au contraire, je m'y plais bien au sein de mon équipe. C'est grâce à Médéa que j'ai réussi à me faire un nom et je serai toujours reconnaissant envers ce club. Seulement, la situation financière difficile que vit actuellement l'OM oblige le président Boukelkal à me vendre dès ce mercato pour générer de l'argent sachant que les joueurs n'ont pas touché leurs salaires depuis cinq mois.

Et quelle est votre position à ce propos ?

D'après ce que je vois, mon transfert pourrait aider le club à résoudre le problème financier, donc je vais partir pour le bien de Médéa. Maintenant si ça ne tenait qu'à moi, je préfère rester à l'OM, surtout que je me sens ici comme un poisson dans l'eau.

Partir pour aller où ? Vous devriez donc connaître votre prochaine destination ?

Il faut voir ça avec la direction du club. Pour ma part, je souhaiterais partir jouer à l'étranger. Mais ça sera difficile puisque je suis sous les drapeaux jusqu'au mois de septembre prochain. D'ailleurs, je suis retenu avec l'équipe militaire avec laquelle je dois prendre part à un tournoi international au mois de janvier.

Mais vous avez eu des contacts en Algérie ou peut-être même à l'étranger ?

Evidemment. Il y a beaucoup de clubs de Ligue 1 qui se disent prêts à racheter mon contrat principalement le MCA et l'USMA. J'ai eu également des contacts avec les deux clubs tunisiens, l'es Sahel et le Club Africain. Pour tout vous dire, rien n'est encore officiel. Mais les choses pourraient s'accélérer après le prochain match du championnat que disputera face au MCA. En tout cas, une chose est sûre, c'est que j'opterai en cas de départ de l'OM pour le club qui m'offre un cadre de travail stable comme c'est le cas pour moi à Médéa.

En tout cas, votre éventuel départ de Médéa sera certainement un coup dur pour votre équipe puisque vous avez grandement contribué à la hisser au sommet du classement pour sa première saison en Ligue 1…

C'est vrai que je fais partie des éléments importants de l'équipe, mais il n'y a pas que moi. L'OM possède avant tout un groupe où chaque individualité se met au service du collectif. Même sans Hamia, le club a les moyens de continuer sur sa lancée.

L'OM occupe la deuxième place du classement à un point seulement du MCO. Et si Médéa va être le «Leicester» de la Ligue 1 ?

(Rires) C'est justement ce qu'a déclaré notre président sur un ton de plaisanterie. Sérieusement, je pense qu'il ne faut pas s'enflammer pour notre équipe qui vient juste de commencer son apprentissage en Ligue 1. Il ne faut pas oublier qu'il reste plus de la moitié de la saison où tout peut arriver. Il faut continuer à travailler dur tout en restant humble, c'est la seule façon d'assurer un bon classement en fin de saison...

... Justement, vous l’aviez terminée comme meilleur buteur de la Ligue 2 avec deux équipes différentes, il se pourrait que le même scenario se répète pour vous en Ligue 1…

Sérieusement, je ne pense pas à ça. Pour le moment, je préfère me concentrer avec mon club pour le match face au Mouloudia qui est très important pour nous. A partir de là, on verra ce qui va se passer.

O. M.