26
Mar, Mar

Football
Typography

Adversaire de l'USM Alger samedi pour le compte de la demi-finale retour de la Ligue des champions africaine, le Wydad de Casablanca ne prépare pas ce grand rendez-vous continental dans la parfaite sérénité.

 

Les problèmes de salaires et de primes dans le football, ça n'existe pas seulement en Algérie. Même les grands d'Afrique peuvent en souffrir y compris à l'approche d'une rencontre capitale. C'est le cas d'ailleurs du WA Casablanca. Considéré pourtant parmi les clubs les plus riches du Maroc, le vainqueur de l'ancienne version de la LDC en 1992 est secoué par une histoire de primes que réclament ses joueurs à moins de 72 heures de la demi-finale retour face à l'USMA, prévue ce samedi à 20h au Complexe sportif Mohammed V. D'après les médias locaux, pour protester contre le non-paiement par la direction du club de leurs primes de qualification au dernier carré de la compétition africaine, les joueurs de Houcine Ammouta ont menacé, mardi soir, de quitter le stage bloqué que le staff technique du club a programmé, depuis samedi à Rabat, afin de fuir la pression du public wydadi après l'élimination en Coupe du Trône. Les coéquipiers du capitaine Brahim Nekkach avaient même commencé à quitter leur lieu de rassemblement pour retourner à Casa avant que le président du club, Saïd Naciri, n'intervienne pour maîtriser la situation. En fait, le boss du WAC a dû multiplier les appels pour dissuader ses joueurs un par un afin de revenir à de meilleurs sentiments en leur promettant de faire le nécessaire pour régler ce problème dans les plus brefs délais. Il devait même se réunir avec eux hier pour les rassurer davantage. Le mouvement de protestation déclenché par les joueurs du WAC n'est pas une surprise puisque ces derniers n'ont cessé, depuis plusieurs jours, de réclamer leurs primes à leur président qui aurait laissé traîner cette affaire en prétextant qu'il avait promis une prime seulement en cas de sacre.

L'USMA dès aujourd'hui à Casa

Pendant que son adversaire vit des perturbations à quelques encablures de la demi-finale retour de la LDC, l'USM Alger se concentre pleinement sur son sujet. Les Rouge et Noir, qui avaient choisi de préparer ce rendez-vous important à Sidi Moussa plutôt qu'à Bologhine, s'envoleront cet après-midi à 14h30 à destination de la capitale économique du Maroc. Ils logeront à l'hôtel Grand Mogador City Center qui se trouve à 5 kilomètres seulement du stade Mohamed V. Ils s'entraîneront demain à 20h sur ce terrain soit à la veille du match comme l'autorise la réglementation de la CAF. Pour ce match, le staff technique a décidé d'emmener vingt-deux joueurs et laissé à la maison quatre joueurs, notamment Oussama Chita qui ne dispose pas de licence africaine ainsi que Belkablia, blessé. En revanche, Paul Put pourra compter sur le retour de blessure de son attaquant le plus en forme, Oussama Darfalou. Ce dernier a rejoint, hier, le groupe après s'être entraîné en solo depuis plusieurs jours. A noter que la direction de l'USMA a décidé d'offrir des billets gratuits aux supporters qui désirent se rendre à Casablanca pour soutenir leurs favoris dans ce match important dans l'histoire du grand club de Soustara.

Mounir Ouassel