18
Ven, Jan

Sport
Typography

Ligue 1

Au lendemain de la deuxième défaite de suite à domicile de son voisin et ennemi juré usmiste, le MC Alger a assuré le coup sur ce même terrain de Bologhine devant le DRB Tadjenanet (2-1).

De quoi préparer plus calmement le grand derby algérois qui opposera les deux équipes ce mardi au temple olympique.
Le Mouloudia a souffert, le Mouloudia a douté, mais le Mouloudia a gagné. Face à une équipe de Tadjenanet qui était pourtant privée des services de plusieurs de ses titulaires notamment son meilleur buteur Attouche, le Doyen ne l'a pas fait de la façon la plus convaincante. Mais ce sont après tout trois précieux points qui permettent à l'équipe de Bernard Casoni de maintenir le contact avec le peloton de tête. Aussi, cette troisième victoire d'affilée à Bologhine signée par les coéquipiers de Hachoud est-elle venue confirmer une certaine solidité qu'ils commencent à acquérir sur leurs bases après un début de championnat poussif où ils avaient enregistré deux faux pas consécutifs à domicile (nuls contre Sétif et Médéa). Cela dit, au moment où l'arbitre Benbrahem avait soulagé les Mouloudéens en sifflant la fin du match contre le DRBT, l'esprit de ces derniers était déjà tourné vers le sulfureux derby contre l'USM Alger. D'ailleurs, le mot derby revenait sans cesse sur les lèvres de Casoni et ses poulains au moment où ils étaient invités par les journalistes à faire leur analyse sur le match de Tadjenanet. Le coach du Mouloudia n'a pas hésité à évoquer l'enjeu de la prochaine rencontre de son équipe. «C'est le match de l'année», a même assuré Casoni qui reste conscient qu'une éventuelle victoire face à l'actuel douzième du classement permettrait à son équipe de se replacer dans la course au titre. En tout cas, en dépit de la prestation tout juste moyenne du Mouloudia vendredi, l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille a préféré ne retenir que le côté positif de ladite rencontre. «Je salue la réaction de mes joueurs qui ont pu trouver les ressources nécessaires pour reprendre l'avantage et gérer le reste de la rencontre avec une meilleure maîtrise. Cela démontre la force mentale de mon équipe», a-t-il analysé tout en avouant partir avec un certain avantage psychologique sur l'USMA pour l'empoignade de ce mardi. «Il est clair que nous allons aborder ce derby face à l'USMA dans de meilleures conditions psychologiques comparativement à notre adversaire qui reste sur deux défaites à domicile. Mais ça reste un match difficile pour les deux équipes. On doit le préparer comme il se doit afin de continuer sur notre lancée», a conclu le premier responsables technique des Vert et Rouge.


Ouassel Mounir