28-06-2011

Démantèlement des chalets

Ces matériaux qui attirent les voleurs

Suite au séisme du 21 mai 2003, les autorités ont décidé de créer plusieurs sites de chalets destinés à reloger provisoirement les familles sinistrées. Le relogement définitif de cette population a été massif au cours de l'année passée.

Plusieurs sites ont été en effet quasiment vidés de leurs occupants, nécessitant leur démantèlement afin que l'assiette soit libérée pour implanter soit un programme de logements, soit un projet d'équipement public. Le démantèlement des chalets a donné lieu à un bizness. Les chalets, au moment de leur installation, sont posés sur une plateforme faite de plusieurs fers «H».

Dans les sites en démolition, ces matériaux font l'objet de vol et de revente au plus offrant. «On les vole et on les revend à raison de 12 000 DA l’unité. Les fers ‘H’ neufs coûtent jusqu'à 18 000 DA la barre», révèle-t-on aux chalets Ali Amrane III. Dans ce site, il y a eu plusieurs vols de ce matériau. «Jeudi dernier, des gens ont fait venir un camion et ont emporté avec eux 66 barres», indique-t-on.

Les présumés voleurs ont intrigué les gardes communaux chargés de surveiller les lieux. Le bureau de l'OPGI du même site, approché par les gardes, ignorait tout de cette opération de récupération de fers «H». «Les gardes ont donné l'alerte après avoir retenu les coordonnées du véhicule. Actuellement, les gendarmes recherchent le camion qui a été utilisé pour le transport des barres, dans l'espoir de remonter aux commanditaires», croit-on savoir.           

D. Ch.