LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Alger arrow Le sous-sol de la Grande-Poste attend son aménagement
Version imprimable Suggérer par mail
09-05-2011
Alger-Centre
Le sous-sol de la Grande-Poste attend son aménagement

Les services de l'APC d'Alger-Centre viennent de lancer l'appel d'offres relatif au projet d'aménagement du passage sous-terrain de la Grande-Poste. Les entreprises intéressées par sa réalisation ont jusqu'à la fin du mois pour faire-valoir leur candidature. 

Ouvert en 1989, le sous-sol de la Grande-Poste abrite un centre commercial disposant de 27 boutiques exploitées pour différentes activités (pharmacie, taxiphone, consommable informatique, salon de thé, tailleurs, toilettes…). Les commerces étaient loués par l'APC aux plus offrants.

Les locataires ont proposaient des sommes importantes pour le loyer avec l'idée que le centre, implanté au cœur de la capitale, allait recevoir une influence record. Ce qui était effectivement le cas durant les premières années de son ouverture. Mais, l'insécurité, conjuguée à l'explosion de l'activité informel, a fait fuir la clientèle, mettant ainsi les locataires dans une mauvaise posture. Il y a eu ceux qui ont décidé de quitter les lieux, tandis que d'autres ont sous-loué leurs locaux, action pourtant interdite dans le contrat de location.

Abandonné, l'endroit a connu des dégradations multiples dans ces structures. Le manque d'entretien s'ajoutait au laisser-aller des nouveaux sous-locataires qui laissaient même des ardoises à l'APC s'agissant de loyer. Même les élus locaux n'étaient pas trop regardant sur la gestion de ce centre qui procurait de l'emploi et faisait rentrer de l'argent à l'APC.

Au fil du temps, l'intérieur du passage comme ses abords ont été transformés en urinoir à ciel ouvert. C'est à ce niveau qu'on se soulage, surtout à partir de 17h, quand les toilettes publiques du centre lui-même ou celles du tunnel des facultés sont fermées.

Ce n'est qu'en 2009 que les élus d'Alger-Centre ont pris à bras le corps le sous-sol qui dispose d'un accès à la gare centrale de la première ligne du métro d'Alger. En 2009, plusieurs annonces ont été faites en haut lieu sur l'imminence de l'inauguration du métro et son entrée en exploitation. Il fallait donc donner une nouvelle image au passage sous-terrain de la Grande-Poste, principale vitrine de ce nouveau mode de transports de voyageurs. Dès le premier trimestre 2009,

les rares locataires qui s'y trouvaient encore ont été informés de sa fermeture prochaine. Les locataires qui refusaient de se mettre à jour concernant le loyer ont été poursuivis en justice. La fermeture, pour nettoyage, a eu lieu en février 2010, c'est-à-dire au moment où la wilaya a engagé un chantier, toujours en cours, portant réhabilitation des immeubles collectifs de la rue

Larbi Ben M'hidi qui prend naissance justement à la Grande-Poste. Il a fallu donc une autre année pour préparer le lancement des travaux d'aménagement. Ces derniers consistent en gros en la création de nouvelles boutiques plus attractives et en rapport avec une station de métro. Comme en 1989, leur exploitation sera concédée aux plus offrants.

D. Ch.

 

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU LUNDI 01 JUILLET 2013

Emploi en partenariat avec

Un algérien risque sa vie pour franchir la frontière espagnole

Le président Bouteflika à la télévision nationale

 

 

Face book  
 

Dessin du jour

But de Belail
Une tempête de sable affole Barcelone
Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient
Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS – LE TEMPS