LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Evénements arrow L’impuissance comme soutien
 
Version imprimable Suggérer par mail
28-10-2011
Point Net
L'impuissance comme soutien

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) a organisé, jeudi, devant le centre Pierre et Marie Curie (CPMC) de l'hôpital Mustapha Pacha, à Alger, un rassemblement de soutien aux cancéreux. Bien sûr, des médecins qui s'engagent politiquement pour tenter d'améliorer la prise en charge des malades et pas n'importe quels malades, en dehors et en complément de leur activité professionnelle, c'est toujours une bonne chose.

D'abord parce que le moins qu'on puisse dire est qu'ils sont bien placés pour savoir de quoi ils parlent, ce qu'ils font et pourquoi. Si les cancéreux étaient bien soignés, ça se saurait et il n'y a pas mieux que les médecins pour le… savoir ! Et s'il n'y avait pas de quoi lancer un SOS, si la situation n'était pas suffisamment grave, les résidents n'en seraient pas arrivés à agir comme citoyens au lieu de redoubler d'effort dans l'exercice de leur métier.

C'est que les choses sont finalement très simples : un médecin qui n'a pas l'outil médical, les médicaments et les moyens de radiothérapie en l'occurrence devient un quidam comme les autres qui n'a plus que son indignation, sa colère et son «soutien moral» à apporter à des malades, pour la plupart guettés par la mort.

L'action initiée par le collectif autonome des résidents jeudi est donc réconfortante, mais elle est surtout inquiétante.
Parce que dans les problèmes de santé publique comme dans d'autres, à chaque fois qu'on se retrouve dans une situation similaire, il y a toujours quelques âmes incrédules pour suggérer qu'elle est trop dramatique pour être vraie !

Dans le cas précis, il n'y a peut-être pas mieux que les médecins pour les ramener à la «disponibilité» nationale au désespoir. En plus de crédibiliser le holà sur la situation dramatique que vivent les malades par leur statut et leur proximité, ces médecins en apportent les preuves irréfutables, que le ministre de la santé a tenté de relativiser avec des arguments tellement dérisoires qu'on en aurait rigolé, si les circonstances n'en dissuadaient pas.

Et ce sont les malades eux-mêmes qui sont venus, le corps usé et le moral à plat, boucler la boucle : en criant au mensonge et en s'affichant comme preuve… vivante  d'une dramatique gabegie.  

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU JEUDI 29 DECEMBRE 2011 

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

Les chantiers de l'éternité

Il parait qu'on va encore «sensibiliser» les citoyens. Pas n'importe quels citoyens, puisqu'il s'agit de ceux qui, les pauvres, peinent à terminer des constructions entamées il y a longtemps, très longtemps et même tellement longtemps qu'on ne se souvient plus. es prolongements !

Lire la suite…









Edition du 29-12-11 – N° 912

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Jeux arabes – Conférence de presse
Kennouche : «Attendez-nous en 2015»
M. Hocine Kennouche, directeur général des sports, assisté de M. Saïd Bouamra et de Mme Samia Benmeghsoula, également responsables au sein de la tutelle, ont animé hier à 10h30 au centre de presse de l'Office du complexe olympique, une conférence de presse sur la participation algérienne à la 12e édition des Jeux arabes que la capitale qatarie Doha a accueillie du 9 au 23 décembre courant.

Lire la suite…


CRB-ESM
Un match piège pour le Chabab ?
Grand spécialiste de l'épreuve dans laquelle il compte six trophées, le Chabab de Belouizdad veut profiter de l'avantage du terrain et du public pour passer avec succès le cap des 32e de finale lorsqu'il reçoit demain dans son stade mascotte 20-Août, l'ES Mostaganem.                          

Lire la suite…


L'émigré Oudira 1re recrue
A la recherche d'un bon attaquant pour pallier le très probable départ de Ramzy Bourekba, l'entraîneur du CRB aurait déjà trouvé chaussure à son pied.

Lire la suite…


Kerbadj : «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ne compte nullement revenir sur sa décision de programmer les derbys de la capitale au stade du 5-Juillet dont la pelouse est en piteux état. «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé et tant que le terrain est jugé praticable par les arbitres», a affirmé hier Mahfoud Kerbadj sur les ondes de la Radio nationale.

Lire la suite…


Match amical contre l'ES Tunis le 15 janvier
C'est officiel. Le CRB effectuera dès la semaine prochaine son stage de préparation hivernal d'une durée de deux semaines en Tunisie, plus exactement à Zahra, une station balnéaire à 20 kilomètres de la capitale Tunis.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

La répression place Tahrir

Mourad Medelci à l’Assemblée nationale française
Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira
Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme
   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades
 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivantsTel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS