LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Evénements arrow Saha Aïdkoum, ya Ezzouafra
 
Version imprimable Suggérer par mail
04-11-2011

Point net

Saha Aïdkoum, ya Ezzouafra

Depuis quelques jours ils ont envahi la gare routière, celle des bus et des «taxi-places». Celle des trains et de la débrouille. Ils font ça à l'approche de chaque fête. Ils partent «chez eux», ils rentrent «au bled» ou alors ils vont passer l'Aïd «en famille». Pour les nommer, on a détourné, ou plutôt perverti un terme qui ne manque pas de noblesse dans son sens originel. On les appelle «ezzouafrae.

Par affectueuse moquerie, par abus de langage, ou pire, par mépris. Ils viennent à Alger gagner leur vie parce que la vie n'est pas si simple dans leur localité d'origine. Ils sont garçons de café ou de gargote, pétrisseurs de nos baguettes matinales, bâtisseurs de demeures cossues mais sans goût, coupeurs de tifs  les matins de mariages ennuyeux à mourir.

Ils travaillent, ils triment avant que le soir venu, ils rejoignent, la mort dans l'âme et le casse-croûte sous le bras, des lits ferreux d'hôtels miteux, de dortoirs innommables ou de cabines sahariennes rongées par la rouille. Ezzouafra. Ils  bossent pour des salaires de survie, sont contraints à des conditions infrahumaines et attendent sans grande illusion que ça «change» un jour.

Ils dorment aussi sous les fours, sur des matelas rachitiques étalés sur les tables ou dans d'invisibles soupentes. Mal payés, jamais déclarés à la sécu. Ils attendent l'enveloppe du mois souvent amputée pour la faire parvenir à la «maison». Une maison souvent très lointaine. Sur les hauteurs d'Echekfa, d'El Flay ou des Aurès.  Dans une mechta des plaines de l'ouest ou  un lieu-dit des portes du désert. Ezzouafra vient d'«ouvrier. Une fière contraction d'inspiration syndicale devenu un boulet honteux. Un «zoufri» est quelqu'un qui trime sans perspective de chaleur du foyer, le soir venu.

Ce sont ces hommes aussi malheureux d'aller au boulot que d'en sortir. Le banc, public ou luxe pas toujours évident d'un café qui offre la télé sans le son. Depuis quelques jours, ils ont envahi la gare routière, celle des taxis collectifs, des trains ou de la chance inouïe d'attendre un parent voituré. Ultime et piètre consolation, beaucoup de monde regrettera leur absence. Face aux boulangeries désespérément fermées, au sandwich introuvable… Aïdkoum Moubarek, Ezzouafra !  

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU SAMEDI 07 JANVIER 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

La JSK et l'épisode Ighil

Trois jours de suspense, de doute, de désillusion, de colère, d'espoir, d'interrogation, et finalement un happy-end comme on les aime dans les films sensibles. La démission, le retour sur démission ou la démission-intox de Meziane Ighil, l'entraîneur de la JS Kabylie «a fait la totale» aux supporters du club et plus largement aux amateurs de foot algériens.

Lire la suite…









Edition du 07-01-12 – N° 918

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Jeux arabes – Conférence de presse
Kennouche : «Attendez-nous en 2015»
M. Hocine Kennouche, directeur général des sports, assisté de M. Saïd Bouamra et de Mme Samia Benmeghsoula, également responsables au sein de la tutelle, ont animé hier à 10h30 au centre de presse de l'Office du complexe olympique, une conférence de presse sur la participation algérienne à la 12e édition des Jeux arabes que la capitale qatarie Doha a accueillie du 9 au 23 décembre courant.

Lire la suite…


CRB-ESM
Un match piège pour le Chabab ?
Grand spécialiste de l'épreuve dans laquelle il compte six trophées, le Chabab de Belouizdad veut profiter de l'avantage du terrain et du public pour passer avec succès le cap des 32e de finale lorsqu'il reçoit demain dans son stade mascotte 20-Août, l'ES Mostaganem.                          

Lire la suite…


L'émigré Oudira 1re recrue
A la recherche d'un bon attaquant pour pallier le très probable départ de Ramzy Bourekba, l'entraîneur du CRB aurait déjà trouvé chaussure à son pied.

Lire la suite…


Kerbadj : «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ne compte nullement revenir sur sa décision de programmer les derbys de la capitale au stade du 5-Juillet dont la pelouse est en piteux état. «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé et tant que le terrain est jugé praticable par les arbitres», a affirmé hier Mahfoud Kerbadj sur les ondes de la Radio nationale.

Lire la suite…


Match amical contre l'ES Tunis le 15 janvier
C'est officiel. Le CRB effectuera dès la semaine prochaine son stage de préparation hivernal d'une durée de deux semaines en Tunisie, plus exactement à Zahra, une station balnéaire à 20 kilomètres de la capitale Tunis.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

La répression place Tahrir

Mourad Medelci à l’Assemblée nationale française
Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira
Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme
   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades
 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivantsTel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS