Version imprimable Suggérer par mail
30-12-2011
Point Net
Bonne année !

Chaque année, c'est le même rituel pour Nacer. Chaque année, il se demande s'il va encore fêter ce réveillon mais il finit toujours par… revenir à la raison ! Pourtant, cette fête n'est pas vraiment une «tradition ancrée»" chez lui, elle est même une habitude récente. 

Seulement, Nacer a commencé à fêter le réveillon de fin d'année à la même période où des illuminés ont voulu le lui interdire. Et il n'y a pas mieux pour incruster quelque chose chez Nacer que de vouloir le lui interdire. Il se souvient de la première fois et il en rigole encore parce que les prêcheurs de fin d'année ont voulu interdire de fêter le réveillon de fin d'année à des gens qui ne l'ont jamais fêté.

Alors ils n'ont rien compris. Nacer se souvient bien de ce vieil homme qui racontait qu'il «pensait qu'on allait lui offrir une bûche et une dinde» quand on est allé le trouver à la maison pour lui poser la question s'il «faisait ça» ou non.

Il se souvient aussi de tous ceux qui se sont vite couchés et de ceux qui ont continué à «le faire» honteusement cachés. Mais il se souvient surtout de ceux qui, comme lui, ont «résisté» au discours, avant d'ignorer les menaces. Aujourd'hui, il n'y a plus que «ça» pour motiver Nacer et le pousser à la fête. Un «patrimoine» qu'il ne veut pour rien au monde brader. Il n'a pas bravé la peur et la mort pour céder à l'ennui en temps d'accalmie.

Mais il se pose à chaque fois la question : est-ce que ça vaut encore la peine ? La question, il se la pose à lui-même, il n'est donc pas obligé d'y répondre. Par contre, Nacer se sent comme obligé de faire la fête. Déjà qu'on s'amuse très peu, s'il faut encore renoncer au réveillon… Alors, Nacer s'y prépare sérieusement.

C'est lui le chef d'orchestre dans le groupe d'habitués qui tournent autour de lui. Ils ne s'en préoccupent jamais, puisqu'ils savent que Nacer va ronchonner un peu, mais finira toujours par «organiser quelque chose». Cette année, il a pourtant maintenu le suspense jusqu'au bout, mais ses copains étaient confiants, même si les femmes des amis ont

commencé à s'inquiéter depuis qu'on leur a dit que leurs maris pourraient bien être tentés par une soirée masculin plurielle, ce qui explique les tergiversations de Nacer.

Il paraît que ça s'est dénoué hier soir, mais il reste encore quelques détails à régler. Il faut escorter la bûche, cacher le vin, danser sans musique, présenter les livrets de famille au gardien de l'immeuble, trouver quelqu'un à qui confier les enfants et quelqu'un qui puisse conduire pour raccompagner tout le monde. Tout le monde est inquiet sauf Nacer qui pense déjà à l'an prochain. Bonne année.

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU SAMEDI 14 JANVIER 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

Yennayer de son temps

Sans doute parce que c'est la fête la plus solidement liée au patrimoine historique de notre pays, Yennayer est encore célébrée dans une énigmatique discrétion. On pourrait comprendre que la fête soit tellement ancrée dans notre passé qu’elle devient naturelle, mais ce n'est pas si évident que ça.

Lire la suite…









Edition du 14-01-12 – N° 924

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Mouaouiya Meklouche :
«Gagner à Batna pour se décomplexer»
Le jeune attaquant de l'USM Alger, Mouaouya Meklouche, affirme que son équipe se déplacera à Batna à l'occasion de la première journée de la phase retour du championnat avec l'ambition de gagner pour se débarrasser du complexe dont souffre son équipe hors de ses bases.

Lire la suite…


Ollé-Nicolle insiste sur l'efficacité devant les buts
L'entraîneur de l'USM Alger, Didier Ollé-Nicolle, a réservé la séance de jeudi après-midi au travail offensif. Le driver des Rouge et Noir insiste beaucoup sur l'efficacité devant les buts lors de ce stage en terre tunisienne.

Lire la suite…


L'émigré Oudira 1re recrue
A la recherche d'un bon attaquant pour pallier le très probable départ de Ramzy Bourekba, l'entraîneur du CRB aurait déjà trouvé chaussure à son pied.

Lire la suite…


Kerbadj : «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ne compte nullement revenir sur sa décision de programmer les derbys de la capitale au stade du 5-Juillet dont la pelouse est en piteux état. «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé et tant que le terrain est jugé praticable par les arbitres», a affirmé hier Mahfoud Kerbadj sur les ondes de la Radio nationale.

Lire la suite…


Il a rendu visite jeudi aux Usmistes
Amine Dahar : «On m'a fait détester le football au NAHD»
L'ancien défenseur de l'USMA, Amine Dahar, a rendu visite à ses ex, jeudi après-midi, au complexe d'El-Mouradi. Amine a accompagné son père et son frère Merouane qui effectue des essais à l'USMA. L'ex-international espoir a arrêté sa carrière sportive après la mésaventure vécue au NAHD, en 2008.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Un procureur polonais tente de se suicider devant la presse

  Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira
Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme
   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades
 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS