LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Actualité arrow Ould Abbas déclare : «La PCH peut vendre des médicaments aux pharmacies privées»
 
Version imprimable Suggérer par mail
30-12-2011
Ould Abbas déclare : «La PCH peut vendre des médicaments aux pharmacies privées»

La gestion du marché du médicament en Algérie et la pénurie chronique, enregistrée cette année, ont été au centre d'une question orale posée par un député de l'APN à Djamel Ould Abbas, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Pour lui, la situation catastrophique qu'a connue le secteur cette année est due «à la corruption» qui grogne le secteur. Il s'est engagé à lutter «contre la corruption qui sévit dans le domaine de l'importation des médicaments, notamment le transfert illégal de devises et la dilapidation de l'argent du peuple par certains importateurs».

Selon lui, «des importateurs ont spéculé sur les prix de certains médicaments et dilapidé l'argent du peuple à travers des surfacturations estimées à 94 millions de dollars en 2011», a précisé

M. Ould Abbas jeudi lors de la séance consacrée aux questions orales. Il a indiqué que son département avait élaboré un dossier sur ces transferts illégaux qu'il a soumis aux ministères des Finances et du Commerce et aux Douanes.

Ces institutions, a-t-il précisé, sont appelées à travailler avec le ministère de la Justice pour que des mesures soient prises concernant ce dossier. A propos de la pénurie de médicaments, M. Ould Abbas a affirmé qu'«il n'y a pas de pénurie mais plutôt un problème de distribution qui s'ajoute à la spéculation de certains distributeurs».

Selon lui, un conseil interministériel a été tenu entre le secteur et le Premier ministre pour prendre des mesures d'urgence concernant la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), qui était confrontée à des difficultés financières. Une ligne de crédits de 30 milliards de dinars a été allouée à la PCH pour régler ses problèmes de dette.

Cela s'ajoute à la refonte du statut de la PCH de façon à lui conférer plus de prérogatives. «Elle peut désormais vendre des médicaments aux pharmacies privées en cas de pénurie», a-t-il indiqué.

N. B.

 

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU SAMEDI 14 JANVIER 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

Yennayer de son temps

Sans doute parce que c'est la fête la plus solidement liée au patrimoine historique de notre pays, Yennayer est encore célébrée dans une énigmatique discrétion. On pourrait comprendre que la fête soit tellement ancrée dans notre passé qu’elle devient naturelle, mais ce n'est pas si évident que ça.

Lire la suite…









Edition du 14-01-12 – N° 924

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Mouaouiya Meklouche :
«Gagner à Batna pour se décomplexer»
Le jeune attaquant de l'USM Alger, Mouaouya Meklouche, affirme que son équipe se déplacera à Batna à l'occasion de la première journée de la phase retour du championnat avec l'ambition de gagner pour se débarrasser du complexe dont souffre son équipe hors de ses bases.

Lire la suite…


Ollé-Nicolle insiste sur l'efficacité devant les buts
L'entraîneur de l'USM Alger, Didier Ollé-Nicolle, a réservé la séance de jeudi après-midi au travail offensif. Le driver des Rouge et Noir insiste beaucoup sur l'efficacité devant les buts lors de ce stage en terre tunisienne.

Lire la suite…


L'émigré Oudira 1re recrue
A la recherche d'un bon attaquant pour pallier le très probable départ de Ramzy Bourekba, l'entraîneur du CRB aurait déjà trouvé chaussure à son pied.

Lire la suite…


Kerbadj : «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ne compte nullement revenir sur sa décision de programmer les derbys de la capitale au stade du 5-Juillet dont la pelouse est en piteux état. «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé et tant que le terrain est jugé praticable par les arbitres», a affirmé hier Mahfoud Kerbadj sur les ondes de la Radio nationale.

Lire la suite…


Il a rendu visite jeudi aux Usmistes
Amine Dahar : «On m'a fait détester le football au NAHD»
L'ancien défenseur de l'USMA, Amine Dahar, a rendu visite à ses ex, jeudi après-midi, au complexe d'El-Mouradi. Amine a accompagné son père et son frère Merouane qui effectue des essais à l'USMA. L'ex-international espoir a arrêté sa carrière sportive après la mésaventure vécue au NAHD, en 2008.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Un procureur polonais tente de se suicider devant la presse

  Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira
Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme
   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades
 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS