183



LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Culture arrow L’artiste émérite qui a légué une immense œuvre

 



Version imprimable

Suggérer par mail
24-01-2012
Chérif Kheddam tire sa révérence
L’artiste émérite qui a légué une immense œuvre

Cherif Kheddam, auteur d'une œuvre intemporelle, est décédé à l'âge de 85 ans des suites d'une longue maladie. Artiste émérite, eu égard à l'immense œuvre qu'il a laissée pour le patrimoine musical algérien en général et kabyle en particulier, Cherif Kheddam a eu un parcours atypique.

Ce grand maître et pilier de la musique algérienne a construit une œuvre jouée par de nombreux orchestres symphoniques. Il a travaillé à la Radio télévision algérienne (RTA) pendant 24 ans.

Dès 1964, et jusqu'en 1975, il animera la mémorable émission «Les chanteurs de demain», qui a permis l'éclosion de nombreux talents et autres monuments de la chanson kabyle, à l'image de Idir, Aït Menguellet, Nouara, Karima et Malika Domrane qui faisait partie à l'époque de la chorale Fatma N'soumer, etc.

Cherif Kheddam est né le 1er janvier 1927 à Ath Boumessaoud, ce village haut perché de la commune d'Iferhounène, qui fait face à l'immense chaîne du Djurdjura. En 1948, il émigre en France et revient en Algérie juste après l'Indépendance.

Après quelques années de scolarité à l'école française, il intégrera les cours de Cheikh Oubelkacem de la zaouïa de Boudjelil, à Tazmalt, dans la wilaya de Béjaïa, où il suit son cours coranique jusqu'en 1942. En 1947, il part en France et s'installe à Saint-Denis puis à Epinay.

En 1955, il enregistre sa première chanson  A Yellis N'tmurtiw (La fille de mon pays). Le succès fulgurant qu'elle a eue lui ouvrira grandes les portes de la maison Pathé-Marconi EMI en 1956.

Il enchaînera les succès tout au long de sa carrière, et dont certains sont tout simplement des bijoux musicaux. C'est en 1988 qu'il prend sa retraite à Rouiba, où il vivait avant de reprendre le chemin de l'Hexagone en 1995. Le défunt suivait un traitement depuis plusieurs mois pour insuffisance rénale.

Radio Tizi Ouzou a consacré ses programmes d'hier au défunt
La nouvelle de la disparation de Cherif Kheddam qui a laissé la musique kabyle orpheline a vite fait le tour des chaumières les plus reculées des hautes montagnes de Kabylie où l'on n'a jamais cessé de fredonner quelques-uns de ses airs mielleux. La toute jeune station de radio régionale, Radio Tizi Ouzou, a consacré l'ensemble de ses programmes de la journée d'hier à ce monstre sacré de la musique kabyle.

Toute la journée, elle émettait en boucle ses chansons et son inépuisable répertoire. De 17h à 18h, les ondes de la radio ont accueilli une émission spéciale avec l'intervention à partir de Paris de nombreuses îcones de la chanson kabyle, comme Aït Menguellet, Idir, son manager…
 

 

B. B.

 


< Précédent
 
Suivant >
 

EDITION DU LUNDI 14 MAI 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv









Edition du 14-05-12 – N° 1028

Archive

A LIRE AUSSI

 

CRB
Menad sera bel et bien présent face au MCA
Djamel Menad ne démissionnera pas de son poste d'entraîneur du CR Belouizdad comme il l'a annoncé à l'issue de la finale de la Coupe d'Algérie perdue par son équipe mardi dernier face à l'ES Sétif (1-2 A.P).

Lire la suite…


MCA : Bouhelal s'en va… Bira arrive
Même si le championnat tire à sa fin et qu'on est à quatre journées du dénouement, la valse des entraîneurs n'est pas pour autant achevée tout au moins pas au Mouloudia d'Alger, où Kamel Bouhelal vient de tirer sa révérence après le cuisant échec subi par son équipe lors du derby de mercredi soir face à l'USMA :

Lire la suite…


Eliminatoires de la CAN 2013 et du Mondial 2014
L'EN abandonnée par ses cadres
A quelques jours de l'entame de la préparation pour les matches décisifs de juin prochain dans les éliminatoires de la CAN 2013 et du Mondial 2014, l'équipe nationale de football subit une surprenante cascade de départs à la retraite de cadres de la sélection, à leur tête le capitaine Antar Yahia.

Lire la suite…


Un incendie a causé des dégâts au stade du 5-Juillet
Le vandalisme ne vaincra pas le football
Ce qui s'est passé mercredi dernier au stade du 5 juillet, lors du match USMA-MCA est scandaleux. Ce qualificatif est devenu trop banal dans le football algérien où la violence semble faire partie de ses us et coutumes. L'incendie dans les tribunes provoqué par certains énergumènes est un acte abject.

Lire la suite…


CRB, un public magique et fair-play
Grandiose. C'est du moins ainsi qu'on puisse qualifier l'ambiance qui a régné mardi à l'occasion de la finale de la coupe d'Algérie qui a opposé l'Entente de Sétif au CR Belouizdad. Les 60 000 spectateurs qui ont pris d'assaut tôt dans la matinée le stade du 5- Juillet ont créé un spectacle exceptionnel.

Lire la suite…

 

Dessin du jour

Une candidate FFS n' pas pu voter 




Un joueur italien décède en plein match





Les 234 buts de Messi avec le Barça




Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

RSS – LE TEMPS