172



LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Alger arrow La difficile lutte contre les «cités-dortoirs»



 


Version imprimable

Suggérer par mail
03-07-2011

Equipements publics

La difficile lutte contre les «cités-dortoirs»

La capitale devra livrer 120 000 appartements d'ici à la fin 2014. Dans beaucoup de chantiers de construction, la priorité est accordée à la réalisation de logements aux dépens des structures d'accompagnement comme les écoles, les dispensaires et les marchés. Au rythme où vont les choses, la wilaya risque de multiplier les «cités-dortoirs» à travers les communes de la banlieue.

C'est un constat : chaque fois que la wilaya livre un programme de logements neufs, les habitants se retrouvent aussitôt devant le fait accompli. Exception faite des appartements et quelques aires de jeux pour enfants, les nouvelles cités, généralement implantées dans les communes de la banlieue ouest de la capitale, sont dépourvues des structures d'accompagnement.

Elles méritent d'être taxées de «cités-dortoirs». On ne retrouvait en effet ni établissements scolaires, ni dispensaires, ni marchés. La voie était ainsi libre à l'anarchie dont la forme la plus visible est le marché informel. Pourtant, tous ces équipements publics sont prévus dans les plans d'aménagement et de développement urbain.

Il y a eu des situations graves où les familles n'avaient même accès à l'eau potable, à l'électricité et au gaz de ville. Pour s'approvisionner en denrées alimentaires, il fallait se rendre dans les anciens quartiers, quand les vendeurs forains faisaient défaut. Même chose pour se procurer de l'eau et du gaz butane. Pour l'école, à chaque rentrée scolaire, les élèves sont aussi obligés de se déplacer dans les localités environnantes.

Leurs parents font des pieds et des mains, afin d'obtenir de leur nouvelle APC d'attache à ce que leurs enfants soient transportés, doublement pénalisés par l'éloignement des établissements et l'insécurité régnant sur les routes désertes. La population subit à ce jour les conséquences du manque de coordination et d'imagination dans la création des nouveaux centres urbains.

A contrario, les anciens habitants se voient mis à l’écart surtout devant les guichets de l'APC et de la poste. La construction d'écoles, de centres de soins et de marchés de proximité ne se fait qu'après l'occupation des nouveaux quartiers, précisément quand les résidents commencent à se faire menaçant à l'égard des autorités locales qu'ils accusent d'ailleurs d'avoir la vue courte.

Le cas le plus édifiant reste celui de l'APC d'Alger-Centre qui, en 2006, a transféré des familles du cœur de la première ville du pays vers la lointaine localité de Sidi Abdellah, isolée et complètement dépourvue des conditions de vie les plus élémentaires. Il n'y avait même pas d'école primaire ! Ce relogement à la va-vite avait  fait couler beaucoup d'encre à l'époque.

Les autorités semblent toutefois avoir tiré des leçons de cette situation des plus pénalisantes pour les nouveaux locataires. En fait, en mars 2010, à l'occasion de la mise en œuvre du programme portant éradication progressive de l'habitat précaire en milieu urbain, les autorités s'arrangeaient d'abord à caser les élèves avant de procéder à toute opération de relogement.

La recherche d'une chaise et d'une table disponibles dans un établissement n'a pas été facile du moment que le nombre des personnes déplacées du centre-ville de la capitale vers la banlieue était considérable. Il avoisine les 60 000 âmes. Bien entendu, la wilaya jetait son dévolu sur les établissements déjà disponibles dans les communes d'accueil.

Aussi, à la rentrée scolaire de septembre dernier, il a été constaté que les écoles de Birtouta par exemple recevait jusqu'à 55 élèves par classe alors que le ministère de l'Education nationale se bat depuis des années pour faire baisser le nombre d'élèves par classe à 30.

C'était une solution provisoire, à Birtouta comme à Tessala El Merdja. La commune de Birtouta a été choisie pour l'implantation d'un projet de 1680 logements publics de type social-locatif. Cette cité a été occupée au cours de l'année dernière par des familles venant de Bab El Oued, d'El Harrach et d'El Madania entre autres.

Les locataires arrivaient au fur et à mesure, mais le chantier de l'école primaire se trouvant au milieu de la cité avançait à pas de tortue. Il était clair dès le départ pour tout le monde que l'établissement n'allait pas ouvrir ses portes de sitôt.

Le gouvernement sensibilisé
Faisant mercredi dernier le bilan du plan de relogement de 2010, à l'occasion de la deuxième session annuelle de l'APW, le wali en a tiré satisfaction. «Tous les élèves ont retrouvé l'école, le directeur du logement est là pour en témoigner», a déclaré Mohamed Kébir Addou devant les élus. Reconnaissant implicitement cette réalité – indisponibilité des structures d'accompagnement parallèlement à l'occupation des nouveaux quartiers –, M. Addou en explique les origines.

«Quand on veut lancer un projet d'école, de CEM ou de lycée, on découvre souvent que le terrain qui doit l'accueillir est utilisé par l'entreprise chargée de la construction des logements en y installant sa base de vie.

C'est pour cela qu'on est obligé d'attendre la levée du chantier pour commencer la construction des autres équipements», explique-t-il. M. Addou révèle aux membres de l'APW que ce problème a été posé en 2006, en haut lieu, à l'occasion de la rencontre nationale qui a regroupé les walis et le gouvernement.

Cette rencontre s'est renouvelée dernièrement, cinq ans plus tard. «Le gouvernement nous a finalement donné raison», annonce-t-il. Selon lui, lors de la dernière rencontre wali-gouvernement, il a été décidé que la réalisation des écoles primaires, CEM et lycées soit confiée à l'entreprise chargée de la construction des logements. Soit d'une pierre deux coups.

Il reste à formuler cette proposition pratique sous forme de texte de loi. Cette démarche devra permettre à la wilaya de lutter efficacement contre les «cités-dortoirs» qui gagnent de ampleur. La capitale s'attend à la distribution de 120 000 logements d'ici à la fin 2014 avec comme objectif d'absorber toute la demande actuelle brute qui est de 108 000 dossiers.

Pour faire vite, en plus des 68 000 unités qui sont actuellement en chantier, il est question d'installer les chantiers de pas moins de 45 000 nouvelles unités avant la fin de cette année, sous la responsabilité du ministère de l'Urbanisme qui est en train de négocier avec des entreprises étrangères la réalisation de ce quota suivant la formule de gré à gré.

Cette course contre la montre risque d'amener les autorités à tracer des priorités dans leurs plans d'action, privilégiant peut-être la réception des logements par rapport aux autres équipements. Mais il est important de mettre à l'aise les nouveaux locataires. Cela fera l'économie de la contestation.

D. Ch. 

 

 


< Précédent
 
Suivant >
 

EDITION DU JEUDI 19 JANVIER 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

L’émeute expliquée aux nuls

Le ministre de l'Habitat a trouvé l'explication aux émeutes qui secouent à n'en plus finir toutes les localités du pays pour le logement. Pour M. Nouredine Moussa, si des citoyens expriment systématiquement leur colère, parfois avec violence, à chaque fois qu'une liste de bénéficiaires de logements est rendue publique, c'est la faute des collectivités locales qui ne «sensibilisent» pas assez et «communiquent» mal avec les demandeurs déçus. 

Lire la suite…









Edition du 19-01-12 – N° 929

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

CAN 2012 de handball-Algérie 33 – Congo 31
Une EN méconnaissable mais qui se qualifie en demi-finale
Après un début plutôt laborieux contre une formation du Congo loin de répondre au seuil du haut niveau, l'équipe nationale messieurs de handball avait beaucoup souffert pour revenir au score, d'autant que la mi-temps s'était soldée en faveur des Congolais (14-15).

Lire la suite…


CRB
Amroune, Hamzaoui et…Benayache signent
Le CRB a bouclé officiellement hier son opération recrutement en faisant signer ses deux dernières recrues du mercato. Il s'agit de Mohamed Seif Eddine Amroune et Mehdi Hamzaoui.

Lire la suite…


EN
Djamel Mesbah signera ce mercredi à l'AC Milan
Le latéral gauche de l'EN et de l'US Lecce, Djamel Mesbah, signera ce mercredi un contrat de quatre ans et demi avec l'AC Milan, a rapporté hier la presse italienne spécialisée.

Lire la suite…


Temps de jeu
Yekhlef et Laïfaoui les plus utilisés
Au démarrage de la saison, l'USM Alger présentait un effectif de 24 joueurs dont deux espoirs que sont Sahnoun et Benaldjia qui n'entrent pas dans le nombre autorisé par la Ligue de football professionnel. Juste avant de quitter ce club, Hervé Renard avait appelé dans l'effectif seniors un junior (il est né en 1993) en la personne de Zineddine Ferhat. Mais Renard ne l'a jamais fait jouer dans un match officiel.

Lire la suite…


Discipline
4 cartons rouges dont deux directs
35 avertissements ont été attribués à 17 joueurs de l'USM Alger durant toute la phase aller du championnat. Parmi ces joueurs, Laïfaoui en a reçu six, deux fois trois, ce qui lui a valu deux matches de suspension dont celui de la Coupe d'Algérie contre l'USM Blida. Les autres joueurs à avoir été suspendus pour trois avertissements cumulés sont Lemmouchia,

Lire la suite…

 

Cours des devises

Evolution des marchés

Conférence de presse de Ahmed Ouyahia, l’intégrale




Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira




Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme




   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades







 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS

- A word from our sponsors -

spot_img

Most Popular

Article précédent
Article suivant

More from Author

Becoming One with Nature Takes Time and a Lot of Yoga says Pauline Jacobs

The increase in overall pollution that the planet has seen during...

Contributing to a Brighter Future by Volunterring For Environmental Societies

The increase in overall pollution that the planet has seen during...

Letting Loose and Having Fun in the Rural Villages Along the Seine in France

The increase in overall pollution that the planet has seen during...

Exploring the Coral Reefs to Understand How Pollution Has Impacted Aquatic Life

The increase in overall pollution that the planet has seen during...

- A word from our sponsors -

spot_img

Read Now

Becoming One with Nature Takes Time and a Lot of Yoga says Pauline Jacobs

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Contributing to a Brighter Future by Volunterring For Environmental Societies

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Letting Loose and Having Fun in the Rural Villages Along the Seine in France

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Exploring the Coral Reefs to Understand How Pollution Has Impacted Aquatic Life

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Cultivating an Entire Garden Over the Course of a Year and Growing it to Maturity

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Hitchhiking from one Side of the Country to the Other while on a Tight Schedule

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

What Happens when you Lose Yourself in an Unknown, Foreign Country? Advice and Tips

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Take a Deep Dive into the Alternate Lifestyle of Paris, France, with Kelly Laurence

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

A Photo Book with Andreea Martini Following her Trip from one Side of the US to the Other

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Discovering a Different Side of Laura Parks in a Beautiful Place Downtown, San Francisco

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Arts and Crafts – a Very Relaxing Hobby for the Kids Stuck at Home with Online Classes

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...

Astronaut Music, the new Trend Among the Youth of Today, a Genre that Took off Overnight

The increase in overall pollution that the planet has seen during the past few years has impacted the planet in such a way that it caused a ripple effect to happen in various domains. This is exactly why right now is the moment in which all of...