185



LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Santé arrow Valeur nutritionnelle de la figue de barbarie




Version imprimable

Suggérer par mail
17-07-2011

Santé

Valeur nutritionnelle de la figue de barbarie

La figue de Barbarie est juteuse et parfumée, avec un arôme floral subtil. Elle possède une saveur douce et délicatement sucrée : elle renferme en effet 8 g de glucides pour 100 g, un peu moins que la moyenne des fruits métropolitains. 

Ces glucides sont constitués pour plus de 90% par du glucose (un glucide simple dont le pouvoir sucrant n’est pas très élevé : 75, contre 100 pour le saccharose, et 130 à 170 pour le fructose). On y trouve aussi du fructose, et des traces de saccharose.

Les glucides fournissent l’essentiel de l’apport énergétique de la figue de Barbarie : 44 kcalories (soit 182 kjoules). En effet, les autres constituants énergétiques sont très peu abondants : les protéines et les lipides (présents surtout dans les cellules membranaires) ne dépassent pas respectivement 1,3 g et 0,7 g pour 100 g.

La figue de Barbarie se présente ainsi comme un fruit modérément énergétique, se situant au même niveau que l’orange ou la myrtille, par exemple. Elle se distingue par une teneur très élevée en fibres, de l’ordre de 4,4 à 5 g aux 100 g (une valeur parmi les plus élevées pour un fruit frais). Il s’agit en très grande majorité de fibres insolubles (cellulose, hémicelluloses, lignine), formant en particulier la trame des petits pépins présents dans la pulpe.

La figue de Barbarie fournit des apports vitaminiques variés et intéressants. Le taux de vitamine C atteint 22 mg aux 100 g, une valeur plus élevée que celles qu’on relève généralement dans les fruits métropolitains. Elle renferme aussi de la provitamine A (sous forme de béta-carotène et de cryptoxanthine), à raison de 45 à 60 µg aux 100 g. Enfin, des vitamines du groupe B sont également présentes, à des taux proches de ceux de la plupart des fruits frais (0,02 mg de vitamine B1, 0,03 mg de vitamine B2, 0,4 mg de vitamine B3 ou PP).

Parmi les minéraux, on observe, outre une dominante de potassium (habituelle dans les végétaux frais), des taux particulièrement élevés de calcium (46 mg pour 100 g) et de magnésium (28 mg) : ils sont parmi les plus élevés pour un fruit frais. Le phosphore ne dépassant pas 32 mg, on aboutit à un rapport calcium/phosphore très nettement supérieur à 1, ce qui favorise la bonne assimilation calcique. On peut aussi noter la présence de fer et de cuivre en quantités non négligeables (respectivement 1,1 mg et 0,6 mg).

 


< Précédent
 
Suivant >
 

EDITION DU LUNDI 23 MARS 2015


La nouvelle ambassadrice américaine à Alger




Les premières images sur les lieux du crash de l’avion d’Air Algérie




  L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts



 

Face book  

 

Dessin du jour

But de Belail




Une tempête de sable affole Barcelone




Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient




Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé




Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS – LE TEMPS