LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Culture arrow La troupe El Fordja émerveille le public
 
Version imprimable Suggérer par mail
17-10-2011
Théâtre régional Kateb Yacine de Tizi Ouzou
La troupe El Fordja émerveille le public

«L'idéal naît de l'amour. Sans amour il n'y a pas d'idéal et quand l'amour fléchit l'idéal disparaît». Cette citation reflète bien la pièce théâtrale  El Houb El Medjnoune (l'amour fou), présentée  mardi dernier par la troupe El Fordja, de la wilaya de Tlemcen au théâtre régional Kateb Yacine de Tizi Ouzou.

Durant les 30 minutes qu'a duré la présentation, Benamar Riad et Abès Soltana, qui ont interprété les deux rôles principaux de Karim et Amel, ont touché l'âme sensible du public présent. La pièce El Houb El Medjnoune raconte l'histoire de Karim, un jeune homme né au sein d'une famille riche.

Il vécut comme un prince dans le luxe, la légèreté et le libertinage. Très jeune, libre comme un vent,  il composa de la poésie en s'inspirant de ses parties de plaisir, ses jeux et ses aventures amoureuses. Mais sa famille lui interdit de continuer à se complaire dans la poésie, activité indigne, selon elle, des fils de riche.

Un beau jour il rencontra Amel. Une jeune fille de 22 ans dont le goût de la vie lui sembla amère après la perte de ses parents. Son innocence a transpercé le cœur du jeune Karim.

Elle est devenue son évidence. Fou d'elle, il décida de la prendre sous son aile. Amel, sans les siens, représentait une fille de rue aux yeux de la famille riche de Karim.

Hélas, voilà qu'une fois encore, le monde s'acharne sur la petite orpheline. C'est vrai que personne ne peut juger les êtres qui s'aiment ni leur désir ni même la folie qui les  rapprochent. Grâce à lui, Amel a retrouvé son sourire perdu auprès de son prince charmant et elle est sortie de la solitude qui noircissait son existence.

Mais malheureusement, le mariage n'a pas eu lieu entre les jeunes amoureux à cause du  rejet d'Amel par les proches de Karim. Ainsi, Amel, la mort dans l'âme, décida de mettre fin à ses jours misérables. Elle laissa derrière elle Karim, son bien-aimé qui sombra dans les ténèbres et la tristesse.

La pièce théâtrale El Houb El Medjnoun a été présentée en avant-première à Tizi Ouzou et a été parfaitement interprétée par les deux jeunes comédiens Riad et Soltana. Elle a laissé une grande émotion dans le cœur des spectateurs.

A ce propos, la troupe El Fordja  sera en tournée dans plusieurs wilayas dans les jours à venir notamment à Oran, Béjaïa et Tamanrasset. Par ailleurs, le directeur du théâtre régional M. Amiar promet bien d'autres spectacles dans les jours à venir au grand plaisir du public.                   

F. B.

 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU LUNDI 14 MAI 2012

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv








Edition du 14-05-12 – N° 1028
Archive

A LIRE AUSSI

 

CRB
Menad sera bel et bien présent face au MCA
Djamel Menad ne démissionnera pas de son poste d'entraîneur du CR Belouizdad comme il l'a annoncé à l'issue de la finale de la Coupe d'Algérie perdue par son équipe mardi dernier face à l'ES Sétif (1-2 A.P).

Lire la suite…


MCA : Bouhelal s'en va… Bira arrive
Même si le championnat tire à sa fin et qu'on est à quatre journées du dénouement, la valse des entraîneurs n'est pas pour autant achevée tout au moins pas au Mouloudia d'Alger, où Kamel Bouhelal vient de tirer sa révérence après le cuisant échec subi par son équipe lors du derby de mercredi soir face à l'USMA :

Lire la suite…


Eliminatoires de la CAN 2013 et du Mondial 2014
L'EN abandonnée par ses cadres
A quelques jours de l'entame de la préparation pour les matches décisifs de juin prochain dans les éliminatoires de la CAN 2013 et du Mondial 2014, l'équipe nationale de football subit une surprenante cascade de départs à la retraite de cadres de la sélection, à leur tête le capitaine Antar Yahia.

Lire la suite…


Un incendie a causé des dégâts au stade du 5-Juillet
Le vandalisme ne vaincra pas le football
Ce qui s'est passé mercredi dernier au stade du 5 juillet, lors du match USMA-MCA est scandaleux. Ce qualificatif est devenu trop banal dans le football algérien où la violence semble faire partie de ses us et coutumes. L'incendie dans les tribunes provoqué par certains énergumènes est un acte abject.

Lire la suite…


CRB, un public magique et fair-play
Grandiose. C'est du moins ainsi qu'on puisse qualifier l'ambiance qui a régné mardi à l'occasion de la finale de la coupe d'Algérie qui a opposé l'Entente de Sétif au CR Belouizdad. Les 60 000 spectateurs qui ont pris d'assaut tôt dans la matinée le stade du 5- Juillet ont créé un spectacle exceptionnel.

Lire la suite…

 

Dessin du jour

Une candidate FFS n' pas pu voter 
Un joueur italien décède en plein match

Les 234 buts de Messi avec le Barça
Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

RSS – LE TEMPS