LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Evénements arrow Faute d’études, une journée d’études
 
Version imprimable Suggérer par mail
23-10-2011
Point Net
Faute d'études, une journée d'études

Le président du MSP réclame des «réformes globales» et non de «petit replâtrages», comme il vient de le déclarer avec tout le sérieux et toute la solennité qu'il veut bien donner au moment et aux conditions qu'il a choisis pour s'exprimer sur la «question». Pourtant, l'«événement» est seulement une «journée  d'étude» sur les réformes, même si M. Soltani et ses pairs dans le parti ont, comme toujours, tenu à donner un maximum d'emphase à l'intitulé de la rencontre. «Réformes, réalités et perspectives» donc. Comme personne n'a jamais rien demandé à M. Soltani et son parti en termes de programme, de discours et d'idées, alors il ne va pas en rajouter à un moment si crucial de la vie politique du pays.

On lui a dit «tu es l'islamiste fréquentable» et il a été l'islamiste fréquentable. Problème tout de même, il y a un prix à cela et le MSP, le moment de la soupe sonnée, ne se laisse jamais faire. Sinon, il aurait bien renoncé, et dès le départ, à l'alliance présidentielle. Une posture qui pouvait lui permettre d'entretenir au moins une petite illusion de détachement. Mais trop risqué.

Et puis, tant qu'à faire, le MSP a bien montré qu'on pouvait être aux affaires et dans l'opposition. Roule, pas de problème. Une fois rangés les flashes sortis pour la photo de famille, chacun joue son jeu.

Et le MSP, plus que les deux autres, joue pleinement le sien, avec cet avantage d'être « unique» dans le trio, puisque «théoriquement», il est différent de… ses frères, eux, nés de la même matrice. Alors M. Soltani et le MSP usent jusqu'à la corde leur statut d'ersatz politique.

En réclamant toujours plus que les autres tout en sachant qu'ils obtiendront moins. En faisant semblant d'être d'accord alors que ce n'est pas vrai. En faisant semblant de s'opposer quand on «partage». En poussant des colères à la carte. En formulant des propositions sur commande.

En poussant le zèle jusqu'au bout sur des questions entendues. En promettant de gagner des combats qu'on ne livrera jamais. Et puisqu'il faut bien parler des réformes, il faut bien dire qu'à l'origine elles étaient titanesques mais leur «processus» a été dévié de sa trajectoire par des partis qui veulent les réduire à des futilités.

Alors M. Soltani a organisé une «journée d'études» sans études, une réalité qu'il ignore superbement et une perspective où il faut bien se placer. Voilà, la «manifestation» est terminée. Pour ne pas parler comme les «autres» de quotas de femmes, de nomadisme politique et de démission des ministres qui veulent être députés, il faut juste organiser une journée d'études où on fait mieux : ne parler de rien tout en disant qu'on est là.
Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU MARDI 25 OCTOBRE 2011 

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

La colère des sages

Par sagesse, elles ont «reporté» d’une semaine leur grève, prévue pour hier. Etre sage, ce n'est ni étonnant ni nouveau, pour des… sages-femmes. Oui, le jeu de mots est facile, mais pas leur quotidien. Juste avant l'été dernier, elles comptaient se faire entendre. Comme tout le monde, mais surtout comme elles l'entendaient.

Lire la suite…









Edition du 25-10-11 – N° 859

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

USMA
Ultime entraînement sous la direction de Renard
Les entraînements de l'équipe de l'USM Alger ont repris, hier après-midi au stade de Bologhine, après une journée de dimanche consacrée au repos. Rentrés de Tlemcen, justement, dimanche par bus à 4h du matin, les Rouge et Noir en ont profité pour récupérer de la fatigue de ce harassant voyage.

Lire la suite…


Ce soir à Bologhine
Dîner d'adieu en l'honneur de Renard
La direction de la SSPA-USMA offre ce soir, au stade de Bologhine, un dîner d'adieu à Hervé Renard qui doit quitter l'Algérie et le club algérois demain pour prendre en main les destinées de l'équipe nationale de Zambie.

Lire la suite…


EN
Foued Kadir : «Si on avait eu le même état d'esprit dès le départ, on aurait été à la CAN»
Le milieu offensif de l'EN, Foued Kadir, est très satisfait de l'état d'esprit créé par le nouveau sélectionneur national Vahid Halilhodzic et regrette l'arrivée tardive du Bosnien qui a dirigé les Verts lors des deux derniers matches des éliminatoires de la CAN 2012 contre la Tanzanie et la République Centrafricaine.

Lire la suite…


Chaher Zarour sur les tablettes de Halilhodzic
Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic ratisse large et suit de près tous les joueurs algériens locaux ou émigrés, capables d'apporter du sang neuf à l'équipe nationale. Halilhodzic est surtout à la recherche de joueurs compétitifs, ceux qui jouent régulièrement dans leurs clubs.

Lire la suite…


Bouchema s'impose sans faire de bruit
Sans complexe et sans faire trop de bruit, Nassim Bouchema a réussi à s'imposer au sein de la Dream Team de l'USMA. Il est le plus jeune des titulaires de la formation de Soustara, lui qui a bouclé ses 23 ans le 5 mai dernier.

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

Capture, lynchage et exécution de Maamar Kadhafi


La capture et l’exécution de Moaatassim Kadhafi
PUBLICITE

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivantsTel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS