LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Evénements arrow La colère des sages
 
Version imprimable Suggérer par mail
24-10-2011

Point Net
La colère des sages

Par sagesse, elles ont «reporté» d’une semaine leur grève, prévue pour hier. Etre sage, ce n'est ni étonnant ni nouveau, pour des… sages-femmes. Oui, le jeu de mots est facile, mais pas leur quotidien. Juste avant l'été dernier, elles comptaient se faire entendre. Comme tout le monde, mais surtout comme elles l'entendaient.

La tutelle étant au courant que les sages-femmes sont des femmes sages, il avait joué sur cette corde-là pour priver la rue d'un spectacle qui aurait pu être haut en couleur comme il nous arrive d'en voir à travers le monde. Parce que des sages-femmes en colère, ça fait déjà sourire. Et quand elles débraient ça fait spectacle.

Les mots d'ordre sont souvent d'une grand finesse lexicologique et accessoires touchants jusqu'aux larmes, puisés dans leurs gestes quotidiens mais pas banals. Les qui donnent la vie y côtoient les difficultés leur…

vie à elles, engendrées par l'indigence de ce qu'elles perçoivent comme récompenses à l'effort et l'attention dans l'accomplissement de leur travail. Les nôtres n'ont donc pas débrayé à l'orée de l'été, parce qu'on leur a fait de… sages promesses.

Elles ont alors fait accoucher des femmes et bichonné des bébés parfois dans des conditions telles que seul leur dévouement évite du pire. Il paraît même qu'il y a procès-verbal où les promesses sont consignées et qui aurait disparu, quand l'automne fut venu. Elles n'ont rien vu venir l'été, elles n'ont rien perçu en automne, alors elles ont pensé à la dureté de l'hiver.

La semaine passée, les sages-femmes se sont posé une vraie question : «Et si nous n'étions pas si sages que ça ?» Quand elles se sont rendu compte qu'après tout, elles pouvaient parfaitement désactiver leur dent de sagesse, le temps d'une grosse colère qui fasse entendre leur voix en disant autre chose que «pousse…» .

Elles ont décidé de passer à l'action. La grève. Elle devait intervenir avant-hier et ça promettait. Mais un débrayage de sages-femmes, ce n'est toujours pas sage, à l'orée de l'été comme au milieu des feuilles mortes. Chez la tutelle, particulièrement, on n'apprécie pas vraiment les spectacles hauts en couleur.

On a alors «demandé» une semaine pour «étudier les revendications» en automne, qu'on est censé avoir satisfaites à la fin du printemps. Le choc des saisons. La tutelle a quand même… obtenu satisfaction, puisque la grève n'a pas eu lieu. Dans une semaine on aura à choisir entre l'inédit et le réchauffé. C'est-à-dire entre la colère des sages et les promesses rarement tenues. Allez, il n'y a pas que le spectacle dans la vie. Il y a aussi la vie.

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
 
< Précédent   Suivant >
 
EDITION DU LUNDI 26 DECEMBRE 2011 

Vivez la télé autrement, visitez dzairwebtv

Dzair web tv

Point Net

Qui est vrai, qui est faux ?

Présenté au parquet de Sidi Bel Abbès pour escroquerie et usurpation d'identité, un faux douanier âgé de 52 ans a été mis sous mandat de dépôt. Il a été interpellé en fin de semaine par la police judiciaire suite à une plainte déposée par un jeune chômeur de 26 ans à qui il avait promis un travail à la direction générale des douanes contre deux millions de centimes, rapporte notre correspondante locale.

Lire la suite…









Edition du 26-12-11 – N° 909

Archives PDF

A LIRE AUSSI

 

Harkat vers le NAHD
Après avoir vécu une expérience infructueuse avec le club koweitien d'Al Kadissiya, Sofiane Harkat n'aura pas trop chômé depuis son retour au pays. L'ex-défenseur du Mouloudia d'Alger est sur le point de s'engager avec le NA Hussein Dey qui le veut à tout prix pour ce mercato afin de renforcer son arrière-garde.

Lire la suite…


CRB
La liste des libérés connue après le match de Khroub
Le CR Belouizdad espère profiter de l'ouverture du mercato hivernal pour injecter du sang neuf dans son effectif. Du moins, ce que souhaite son entraîneur Djamel Menad qui n'a pas caché son souhait de voir son équipe se renforcer par des joueurs susceptibles d'apporter un plus.

Lire la suite…


LFP
Medouar songe à se retirer du conseil d'administration
Le président de l'ASO Chlef, Abdelkrim Medouar, songe à se retirer du conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) pour «protester contre la manière avec laquelle cette instance est gérée».

Lire la suite…


Kerbadj : «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé»
Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, ne compte nullement revenir sur sa décision de programmer les derbys de la capitale au stade du 5-Juillet dont la pelouse est en piteux état. «Les derbys algérois sont maintenus au 5-Juillet tant que le stade n'est pas fermé et tant que le terrain est jugé praticable par les arbitres», a affirmé hier Mahfoud Kerbadj sur les ondes de la Radio nationale.

Lire la suite…


MCO
Djebbari : «Le Wali d'Oran s'est engagé à payer les dettes du club»
Le président du MC Oran, Youcef Djebbari, est confiant quant à la levée de l'interdiction de recrutement qui pèse sur son club lors du mercato hivernal, en raison de ses contentieux financiers avec certains de ses anciens joueurs. Djebbari a annoncé, dimanche sur la chaîne nationale A3, au cours de l'émission hebdomadaire

Lire la suite…

 
Cours des devises

Evolution des marchés

La répression place Tahrir

Mourad Medelci à l’Assemblée nationale française
Chose que vous ne verrez pas sur El Djazira
Quand BHL propose aux musulmans de se convertir au judaïsme
   Cancer et prise en charge : Témoignages de malades
 

 

Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivantsTel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

RSS – LE TEMPS