180



LE JOURNAL arrow LE JOURNAL arrow Evénements arrow «Il faut inculquer l’amour de la patrie aux jeunes générations»




Version imprimable

Suggérer par mail
31-10-2011

Abdelkader Kouache, historien :

«Il faut inculquer l'amour de la patrie aux jeunes générations»

Commémorant le 1er Novembre, date du déclenchement la révolution, la sûreté de la wilaya de Aïn Defla  a célébré hier cette date historique en organisant une conférence au niveau de l'Odej  du chef-lieu de la wilaya. 

Outre le SG de la wilaya, les invités représentant la société civile, de nombreux cadres de ce corps ont prêté une attention particulière au conférencier, l'historien Abdelkader Kouache, qui a expliqué aux présents les raisons du soulèvement populaire à l'époque. «La révolution n'a pas été décidé sur un coup de gueule», indique le conférencier en affirmant que l'action a été mûrement réfléchie, étudiée et planifiée depuis 1947 avec la naissance du PPA devenu PPA/MTLD qui a engendré l'os (organisation, secrète).

A ce moment-là, les algériens étaient divisés entre ceux qui désiraient un soulèvement pacifique et ceux qui prônaient la rébellion armée, comme ce fut le cas au Liban, au Pakistan, en Amérique du Sud et au Vietnam. «La bataille de Dien BienPhu a révélé que rien n'était impossible», ajoute le Dr Kouache.  La génération de novembre  était mobilisée pour l’action armée. Le courage, la foi et le patriotisme d'une  jeunesse n'ayant d’autre objectif que la libération de l'Algérie ou le martyre.

«Ce sont les jeunes qui ont mené  les  actions contre  la France coloniale, sans aucune visée politique ou un intérêt quelconque», dit l'orateur  en soulignant que rares sont ces révolutionnaires qui  espéraient survivre jusqu'à l'indépendance.

«Les actions de sabotage des lignes électriques et ferroviaires, les incendies et les vols de bétail déclarés dans les exploitations des colons, le 1er Novembre 1954, ont fait jaillir l'étincelle de cette révolution bénie, une étincelle qui alluma le brasier dans toutes les contrées de l'Algérie pour recouvrer la liberté, la dignité dans le pays», a conclu l'orateur.  En marge de cette conférence, la police a honoré plusieurs de ses cadres, dont des anciens moudjahidine ayant rejoint ce corps  à l'indépendance.

Abdou K.

 


< Précédent
 
Suivant >
 

EDITION DU LUNDI 11 AOUT 2014


Les premières images sur les lieux du crash de l’avion d’Air Algérie




  Smaïl Bouabdellah, journaliste de BeINsport, fête la victoire de l’Algérie




L’ambassadeur américain à Alger supporteur des Verts



 

Face book  

 

Dessin du jour

But de Belail




Une tempête de sable affole Barcelone




Un mystérieux OVNI affole le Moyen-Orient




Un député grec néonazi agresse deux femmes sur un plateau télé




Direction, rédaction,  administration, contactez nous auX Numeros suivants :Tel  021 69 96 31
       021 69 96 35
       021 69 96 72
       021 69 96 73
Fax (021)  69 96 61

Site waqt el djazair

                    Télévision  

           Canal algérie      TNT   

RSS – LE TEMPS