18-10-2011

Secteur des forêts

Retard dans l'achèvement des opérations

Le secteur des forêts au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou accuse un retard en matière de lancement et d'achèvement des différentes opérations inscrites, notamment celles comprises dans le programme
du dernier plan quinquennal.

Ainsi, sur les 13 opérations que compte le PEC 2005-2009, 5 seulement ont été achevées et prévues à la clôture avant la fin de l'année en cours alors que les 7 restantes sont en voie d'achèvement et une seule est en phase d'évaluation des offres.

A cela s'ajoute 5 autres opérations du programme 2010 qui n'ont pu être toutes lancées. 3 seulement l'ont été. Il s'agit de celles liées à l'aménagement d'un dépôt de liège dont le taux d'avancement est estimé à 70%, l'aménagement de tranchées par feu avec un taux de 8,57% et les travaux sylvicoles qui sont  à 53,78% d'avancement.

Pour les autres opérations qui restent, comme l'ouverture de tranchées par feu et bien que les travaux aient été confiés, un ordre de service (ODS) d'arrêt a été émis depuis le mois de juillet dernier. Quant à l'opération portant étude et réalisation d'une pépinière, sa finalisation qui est toujours  en cours dépendra de la levée des réserves émises par le contrôleur financier. S'agissant du reboisement d'une superficie de 500 ha, 200 ont été confiés et le contrat est en cours de finalisation.

Toujours dans le cadre du même programme, un avis d'appel d'offres pour le repeuplement de 200 ha sera lancé après l'aboutissement de la réévaluation, prévue durant  l'année 2012. Concernant la dernière opération qui consiste en l'extension du siège de la direction des forêts, il a été proposé son annulation compte tenu de l'avis défavorable du CTC.

Pour le programme 2011, sur les 8 opérations qu'il compte, 5 ne sont pas encore individualisées ; parmi lesquelles 4 sont en phase d'analyse des offres et une dont les contrats concernant 95 ha est en cours de finalisation.

Pour rappel, la wilaya de Tizi Ouzou dispose d'une conservation des forêts et d'une direction de wilaya représentant le ministère de l'Agriculture et du Développement rural et qui a été créée par décret 95.333 du 25/10/1995. Quant à la couverture forestière, elle s'étale sur 112 000 ha, dont 48 000 ha de forêts et 64 000 ha de maquis. Ce qui  représente 38% de la superficie totale de la wilaya (293 116 ha).

Une partie de ce patrimoine forestier se trouve intégré dans le Parc national du Djurdjura qui s'étend sur une superficie de 18 000 ha, dont 10 000 ha dans la wilaya de Tizi Ouzou. Ce parc fait partie du patrimoine mondial de la biodiversité (faune et flore). Aussi, il est également projeté un Parc régional dans l'Akfadou. La wilaya recèle également de zones humides dont les principales sont la vallée du Sebaou et le barrage de Taksebt.                      

B. B.